Motorsport

24h du Mans : La nuit catastrophe de Peugeot

Audi prend la tête au Mans

Recherche

Par Franck D.

13 juin 2010 - 07:14
24h du Mans : La nuit catastrophe (...)

La nuit et le petit matin ont été très douloureux pour Peugeot : peu avant trois heures du matin, la Peugeot 908 d’Oreca, alors deuxième, laisse une seule Peugeot en tête, la n°2, après un arrêt au stand qui s’éternise pour un changement de demi train arrière.

Et juste après 7 heures du matin, la Peugeot n°2 de tête de Montagny s’arrête en bord de piste avec une grosse fumée et des flammes à l’échappement. C’est terminé pour lui et c’est un nouveau coup de théâtre très important puisque cela laisse la tête aux deux Audi R15 Tdi Plus n°9 et n°8 devant la Peugeot n°1, à deux tours de l’Audi de tête. L’Audi n°7 est quatrième, deux minutes devant la Peugeot 908 d’Oreca.

1h - 3h

Coup de chaleur chez Peugeot avec la n°1 qui part en tête-à-queue, alors menée par Davidson. Elle doit impérativement faire le forcing pour remonter. Une mésentente avec la Ferrari n°95 d’Alesi le force à changer le nez de sa 908 au stand.

La Peugeot n°4 d’Oreca doit s’arrêter quelques minutes pour un changement de demi-train arrière et tombe à la 6ème place.

En LMP2, l’Highcroft de Marino Franchitti part dans le gravier suite à une crevaison, la troisième de la course pour cette voiture qui empêche son équipage de rattraper la Strakka de tête.

En GT1, la Saleen n°50 prend la tête après l’accrochage de la Ford GT n°60 et les soucis de moteur de Corvette n°72, qui tournait sur sept cylindres. Elle repart avec 8 tours de retard sur la Saleen.

En GT2, la Ferrari n°82 abandonne définitivement après ses soucis de boîte.

3h - 5h

L’Audi n°8 connait une crevaison à l’arrière droite et doit s’arrêter un tour après son ravitaillement. Le trio d’Aston Martin 007, 008 et 009 restent les voitures essences les plus rapides en LMP1, à la 7ème, 8ème et 10ème places. Audi continue à mettre la pression sur la Peugeot de tête avec des tours très rapides.

Rebellion Racing voit sa deuxième voiture abandonner à la chicane Ford. La n°12 pilotée par Jani s’arrête en bord de piste. L’Audi R10 n°14 du Team Kolles sort de route et abandonne à 4h du matin.

En GT1, après son crash, la Ford GT n°60 de Romain Grosjean tente de refaire son retard à raison de quatre secondes au tour... mais elle a 9 tours de retard sur la Saleen en tête de la catégorie. Malheureusement elle abandonnera à 4h30 sur problème moteur.

En GT2, les Corvette d’Oliver Gavin et Jan Magnussen restent solidement en tête, plusieurs tours devant la Porsche n°76 de Patrick Long. Les ennuis de BMW continuent, cette fois sur la M3 n°78, avec une colonne de direction cassée qui immobilise la voiture.

5h - 7h

L’Audi n°8 perd définitivement sa place devant la n°9 à la suite d’une crevaison lente, les deux Audi s’échangeant les 2ème et 3ème places à la faveur des relais. La Peugeot n°2 reste en tête quand sonne 7 heures du matin, avant d’abandonner quelques minutes après avec flammes et fumée (lire plus haut).

En LMP2, la Strakka n°42 possède deux tours d’avance sur l’Highcroft qui a connu un problème de carrosserie à l’arrière. La Lola 25 du RML est en troisième position.

En GT1, la Saleen n°50 est toujours en tête devant la Corvette n°73 et l’Aston Martin DBR9 n°52, remontée à la troisième place.

En GT2, les deux Corvette officielles mènent toujours, la n°64 devant la n°63 alors que la malchance de Risi continue avec l’abandon de sa deuxième Ferrari, la n°83 sur problème moteur.

Il reste 8 heures de courses avant le drapeau à damier.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less