Motorsport

12H Sebring : Le mardi en bref...

Tout ce qu’il faut savoir...

Recherche

Par

13 mars 2012 - 23:45
12H Sebring : Le mardi en bref...

Franck Mailleux confiant...

Le pilote Signatech-Nissan entame sa deuxième saison au volant de la ORECA 03 managée par l’écurie de Philippe Sinault. Le Breton revient sur les premiers essais privés : « C’est formidable que d’être de retour à Sebring. Cette course fait partie des sommets de la saison. L’atmosphère qui y règne déjà montre que ce sera une grande édition pour ce 60ème anniversaire, et c’est un privilège d’en faire partie. Nous avons connu une première journée sans le moindre problème. Malheureusement, j’ai encore quelques symptômes grippaux, ce qui fait que j’ai peu roulé lundi. C’était important de rouler, mais aussi que mes coéquipiers puissent avoir un temps de piste conséquent. Je suis impatient de reprendre la piste durant les essais du jeudi et de renforcer notre préparation en vue la course. Le plateau est très compétitif et nous devons nous assurer d’être fin prêts pour monter sur le podium. »

Patrick Pilet retrouve Sebring...

Absent en 2011 des 12 Heures de Sebring, Patrick Pilet fait son retour en Floride où il est en piste sur la Porsche 911 GT3-RSR/Felbermayr-Proton (GTE-Pro) en compagnie de Marc Lieb et Richard Lietz. Le pilote Porsche est un familier de l’écurie allemande : « Je suis ravi de rejoindre Felbermayr-Proton pour cette épreuve. Je les connais très bien et suis d’autant plus conscient de leurs qualités qu’ils ont été mes adversaires en Le Mans Series durant trois ans. J’ai en plus la chance de partager mon volant avec deux de mes coéquipiers chez Porsche. Nous nous connaissons très bien et je pense que ce sera un véritable atout pour cette course. Ma dernière participation aux 12 Heures de Sebring remonte à 2010. Et c’est un immense plaisir pour moi de retrouver ce tracé et cette épreuve si mythique. C’est un circuit impressionnant et très plaisant, un des derniers tracés au monde où le pilote peut vraiment faire la différence. Et puis c’est aussi ici que mon histoire avec Porsche a débuté en 2008, là où j’ai réalisé mon tout premier test au volant d’une GT3-RSR. Alors cela a toujours une saveur particulière pour moi de revenir ici. »

La victoire en GTE-Pro sera bien entendu l’objectif : « Mon objectif premier sera d’aider au mieux l’équipe pour lui permettre de débuter cette saison de WEC par une victoire. Ce sera la première sortie officielle de la Porsche 911 GT3-RSR en version 2012, et nous avons vraiment à cœur de prouver son potentiel. Néanmoins, Sebring reste une épreuve très difficile, où la performance seule ne fait pas tout. L’usure des pneus sur ce revêtement si particulier et plus encore le trafic, avec plus de 60 voitures engagées, seront l’une des clés de cette course. Cette saison s’annonce passionnante car en plus du GT Open, et de courses prestigieuses telles que Daytona, Sebring ou Le Mans, j’aurais quelques autres beaux rendez-vous à annoncer dans le courant de la saison. Je participerai, par ailleurs et comme chaque année, à un important programme de développement avec Porsche. Enfin, je vais m’atteler avec beaucoup d’entrain à mon nouveau rôle de parrain du Trophée Jeunes Talents de la Porsche Matmut Carrera Cup France, une mission qui me tient particulièrement à cœur et qui me permettra de suivre de plus près la catégorie qui m’a vu débuter au volant d’une Porsche. »

Des Audi R8 dans le paddock...

Outre les trois Audi R18, trois autres modèles du constructeur allemand sont présents à Sebring. En passant dans le paddock, on peut y voir trois Audi R8, dont le modèle utilisé aux 24 Heures du Mans 2000 par Stéphane Ortelli, Laurent Aïello et Allan McNish.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less