Zhou va découvrir Suzuka… et un nouvel aileron sur l’Alfa Romeo

Des évolutions très attendues

Recherche

Par Alexandre C.

6 octobre 2022 - 17:16
Zhou va découvrir Suzuka… et un (...)

A l’image de Yuki Tsunoda, Guanyu Zhou va connaître son premier Grand Prix de F1 à Suzuka ce week-end. Mais le pilote chinois d’Alfa Romeo a bien moins d’expérience que son collègue d’AlphaTauri, sur ce circuit autant renommé que redouté.

Pour autant, Suzuka est un rendez-vous que Guanyu Zhou attendait de connaître avec impatience. Qu’est-ce qui l’attire dans ce Grand Prix ?

« Tout ! Tout d’abord, bien sûr, la nourriture est excellente et j’aime toujours être ici. Et puis, les fans sont toujours spéciaux. Et oui, ce circuit a beaucoup de virages à grande vitesse. Mon circuit préféré est bien sûr Silverstone, donc peut-être que Suzuka est un peu similaire en termes de plaisir, qui sait ? Nous allons voir ça demain. Mais globalement, oui, j’ai vraiment hâte. C’est la première fois que je visite le circuit de Suzuka. »

Guanyu Zhou va pouvoir compter sur quelques évolutions ce week-end : Alfa Romeo en a bien besoin alors qu’elle traverse un véritable trou d’air depuis le début de l’été.

« Oui, nous allons avoir le nouvel aileron avant pour les deux voitures, donc c’est bien d’avoir ça et surtout ici, c’est très important. Parce que disons que pendant la deuxième moitié de la saison, nous n’avons pas eu trop d’évolutions par rapport à nos principaux rivaux dans la bataille du milieu de grille. »

« Nous avons donc perdu un peu de vitesse en termes de performance, donc c’est bien d’avoir les évolutions et j’espère qu’elles fonctionneront comme prévu. »

« Singapour fut une bonne course, nous avons été en mesure de conserver une certaine dynamique après Monza pour être compétitifs. Mais malheureusement, ma course a été très compromise avec le premier tour et aussi ce qui s’est passé durant l’épreuve. »

Moins de stress à Suzuka ?

Guanyu Zhou arrive aussi plus décontracté : car il sait qu’il sera conservé par Alfa Romeo l’an prochain. Cela lui enlève-t-il beaucoup de pression ?

« Oui, c’est sûr, la saison dernière pour moi, alors que j’étais en F2, j’ai attendu la confirmation de ma signature avec Alfa Romeo assez tard et c’est certainement beaucoup de pression. Donc cette saison, je cherche à tout faire pour être fixé sur mon avenir, à avoir une vision claire de ce qui va arriver, et c’est génial que ce soit fait, parce que de mon côté, ça me débarrasse de beaucoup de pression sur mes épaules. »

« C’est une chose de moins à laquelle penser jusqu’à la fin de l’année, donc de mon côté, je vais plus regarder course après course, en essayant d’amener l’équipe dans les points. Et pour la saison prochaine, bien sûr, l’objectif sera plus élevé. »

« Cette année a été, de mon côté, une grande saison jusqu’à présent. Bien sûr, j’ai eu beaucoup de moments différents. Il y a des hauts et des bas, des moments difficiles, mais dans l’ensemble, je pense que je suis heureux de pouvoir montrer ce dont je suis capable, c’est bien. »

« La pression est assez normale maintenant. Bien sûr, en entrant en F1, vous avez beaucoup de pression de la part de votre équipe, des fans, mais de mon côté, lorsque j’étais en F2, je savais exactement ce que je devais faire pour avoir l’opportunité de me battre pour un baquet ici, donc une fois en F1, j’ai toujours dit que je voulais être sûr de montrer au monde entier ce dont je suis capable. »

« L’équipe est très heureuse du travail que j’ai fait et de mon côté, et je suis assez satisfait de ce que nous avons pu réaliser ensemble pour cette première saison. Et bien sûr, j’en voulais plus, mais dans l’ensemble, en termes de pression, je pense qu’une fois que vous avez marqué votre premier point, alors tout devient beaucoup plus facile. »

Pendant que Yuki Tsunoda connaîtra son premier Grand Prix à domicile, Guanyu Zhou rêve de l’imiter l’an prochain, si Shanghai figure comme prévu au calendrier...

« C’est génial de voir que le Grand Prix de Chine est de retour sur le calendrier. Nous devons faire un peu de quarantaine dans le pays, mais j’ai vu avec espoir que la situation s’améliorait assez pour confirmer définitivement le Grand Prix au calendrier. »

« Quand vous avez vos courses à domicile, c’est un moment spécial. Regardez, Max avait l’armée orange à Zandvoort, c’était assez fou, alors j’espère avoir des choses similaires à Shanghai, mais je sais qu’il n’y aura pas de fumigène parce que c’est interdit. »

Alfa Romeo F1 Team - Sauber

Info Formule 1

Photos

Vidéos