Zhou ’sentait’ qu’il serait prolongé chez Alfa Romeo F1 pour 2023

Vasseur confirme que le Chinois a répondu aux attentes

Recherche

Par Paul Gombeaud

28 septembre 2022 - 19:13
Zhou 'sentait' qu'il (...)

Unique débutant de la saison, Guanyu Zhou a vu son contrat chez Alfa Romeo F1 être prolongé pour 2023 cette semaine. Il faut dire que le pilote chinois n’a pas démérité alors que la discipline accueillait de tous nouveaux règlements aérodynamiques cette année.

Et bien que l’annonce ne soit pas intervenue plus tôt, il faisait peu de doutes que celui qui marquait des points dès ses débuts serait prolongé. D’ailleurs, Zhou admet qu’il ne s’inquiétait pas au sujet de son avenir en Formule 1 : "Pour être honnête, non."

"Il y avait un doute en début de saison car je ne savais pas ce que je serais en mesure d’accomplir pour ma première année. Mais finalement, ça s’est plutôt bien passé. L’équipe est satisfaite des objectifs que nous avons été en mesure d’atteindre. Et j’ai également pu démontrer mon potentiel, notamment derrière le volant."

"A la mi-saison, je sentais que j’avais une vraie chance de poursuivre au sein de l’équipe. Alors le fait qu’Alfa l’ait annoncé juste avant Singapour est incroyable. J’ai vraiment hâte de relever les futurs défis que nous rencontrerons."

Vasseur est "heureux et fier" des accomplissements de Zhou en 2022

Frédéric Vasseur, le directeur d’Alfa Romeo F1, confirme d’ailleurs que grâce à ses résultats, Guanyu Zhou s’est rapidement retrouvé en position de voir son contrat être prolongé cette saison.

"L’objectif était clair en début d’année : nous devions aller régulièrement en Q2. Et dès sa première course, il atteignait la Q2 et marquait un point. Il a également décroché quelques Q3 et aurait aussi pu le faire lors de la dernière course à Monza."

"Il a également réalisé un travail fantastique en dehors de la voiture en termes de sa collaboration avec l’équipe et son coéquipier. A l’usine, il essaie toujours d’apporter un surplus de motivation à chaque employé. Il fait le travail selon moi. Je suis plus qu’heureux et fier de ce que Zhou a accompli jusqu’ici."

Si Guanyu Zhou n’affiche "que" 6 points contre 46 à Valtteri Bottas, Vasseur rappelle que le pilote chinois a été particulièrement touché par la fiabilité en début de saison.

"Nous avons rencontré quelques problèmes de fiabilité. Le pire moment pour lui était probablement à Miami en début de saison, il jouait les points avant de devoir abandonner à cause d’un problème technique. C’était dommage mais la saison est longue et je suis sûr que sa carrière le sera elle aussi, nous devons penser au futur."

"Il sait ce qu’il doit améliorer dans certains domaines et ce n’est pas toujours facile à faire au cours d’une saison de F1. En fin de compte, il a fait du bon travail et nous savons qu’il s’agit d’un long processus, il doit continuer à apprendre étape par étape."

Alfa Romeo F1 Team - Sauber

Info Formule 1

Photos

Vidéos