Zhou a cloué le bec à ses détracteurs en F1

En répondant sur la piste

Recherche

Par Alexandre C.

12 août 2022 - 08:51
Zhou a cloué le bec à ses détracteurs (...)

Quand il a signé chez Alfa Romeo, pour faire équipe avec Valtteri Bottas, Guanyu Zhou avait reçu un accueil parfois (souvent ?) froid notamment sur les réseaux sociaux.

Certains pointaient son statut de potentiel pilote payant ; d’autres, a relevé le pilote Alfa Romeo lui-même pour Motorsport Magazine, glissaient des sous-entendus racistes.

« Lorsque j’ai signé le contrat, beaucoup de gens ont fait des commentaires ou dit des choses sur moi. Certains d’entre eux n’ont jamais suivi la Formule 2 ou ma carrière. »

« Ils ont juste jugé en fonction de mon pays d’origine [la Chine], alors ce genre de choses n’est pas agréable à entendre, surtout quand on est pilote. »

« La Formule 1 était mon rêve depuis mon enfance, alors pour y parvenir, vous vous attendez à ce que tout le monde vous envoie des tweets positifs, mais 60 à 70 % d’entre eux envoyaient des messages négatifs. J’étais un peu abattu. »

« J’ai été encore plus surpris lorsque certaines personnes ont lancé des messages racistes, ce qui arrive encore en Formule 1 - comme avec des fans en Autriche - et ce genre de choses n’est pas très gentil et ne correspond pas à ce que je veux. »

Pour autant, Guanyu Zhou a su faire taire une partie des critiques en cette première moitié d’année, en marquant notamment des points dès son premier Grand Prix.

« Je m’entraînais très dur depuis l’été dernier pour être sûr de pouvoir parler sur la piste, alors j’avais hâte que la saison commence. »

« Je suis très fier d’avoir réussi à me mettre dans de bonnes dispositions. J’ai pris tous ces mots en moi, mais de manière positive, afin d’obtenir une énergie et une puissance supplémentaires pour faire mes preuves. »

« Les gens vous lancent de mauvaises choses et vous devez être très prudent. Vous devez vous assurer que tout ce que vous faites sur le circuit soit parfait, et c’est très difficile d’être absolument parfait chaque week-end. »

« Cela affecte un peu tous les pilotes, je pense que c’est normal. J’ai quand même pris ça comme une énergie supplémentaire pour faire encore plus fort qu’avant et leur montrer ce que j’ai dans le ventre. »

Guanyu Zhou reçoit-il d’ailleurs encore aujourd’hui des attaques sur son statut ou même sa nationalité ?

« Tout a cessé et je ne le vois plus vraiment nulle part maintenant. Tout le monde m’envoie de bons messages et beaucoup d’entre eux se sont également excusés auprès de moi, ce qui est une grande surprise. »

« J’essaie de ne pas regarder tous mes commentaires parce que ce n’est pas bien de les regarder en ce moment, mais j’ai vu ce que les gens m’ont envoyé et c’est génial de voir que des gens qui ne vous aimaient pas ont changé d’avis. »

« C’est plus facile de ne pas vous aimer, mais c’est plus difficile quand vous changez d’avis, alors j’étais heureux de le voir. »

« Et je suis simplement content de moi, d’avoir travaillé très dur, d’avoir fait des efforts et de voir que ça paye vraiment bien. »

Ne tombons cependant pas dans l’excès inverse, en glorifiant le bilan de Guanyu Zhou : il n’a notamment inscrit que 5 points contre 46 pour Valtteri Bottas (mais le Chinois a été très malchanceux sur la fiabilité).

Zhou veut donc, en cette deuxième moitié de saison, plus de régularité.

« Je ne pense pas à la position au championnat, je pense juste que finir plus régulièrement dans les points sera un bon objectif pour la deuxième moitié de la saison. »

Alfa Romeo F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos