Formule 1

Yamamoto est gêné de prendre le volant de Gasly en EL1

Le Français lui conseille de bien s’amuser

Recherche

Par Emmanuel Touzot

10 octobre 2019 - 15:52
Yamamoto est gêné de prendre le (...)

Le week-end de Suzuka, qui s’annonce perturbé par le typhon Hagibis, va être encore raccourci pour Pierre Gasly, qui laissera son volant à Naoki Yamamoto lors des premiers essais libres. Mais si le Français a accepté sans problème la décision, son suppléant a été gêné.

"Il s’est excusé auprès de moi parce qu’il sera dans la voiture" s’est amusé Gasly. "Mais je lui ai dit que ce n’était pas grave. C’était déjà prévu depuis le début de l’année. Je lui ai dit de s’amuser et de s’assurer de prendre du plaisir à chaque tour. C’est un gars bien, très rapide et très talentueux. Il connaît Suzuka mieux que quiconque sur la planète, je pense."

"C’est un rêve de piloter ce genre de voitures. Je lui ai dit de profiter et je lui ai donné quelques conseils car face à une Super Formula, les pneus sont différents, tout comme le comportement de la voiture."

Néanmoins, le Français aimerait savoir comment se déroulera le week-end pour lui, avec vraisemblablement une seule séance libre : "On veut savoir quel est le plan. De notre côté, s’ils disent que le samedi est annulé, je n’aurai que les EL2, mon plan sur la séance sera différent si nous savons que nous n’allons pas utiliser de pneus le samedi."

"Nous saurons un peu plus ce qui va se passer, et je pense que les fans et les spectateurs aussi. Il y a notre sécurité qui est importante, mais s’il y a des vents de 150 km/h comme ils le disent, et que les gens essaient de venir sur le circuit, on ne veut pas que de mauvaises choses arrivent. Pour tout le monde, plus ils le diront tôt, mieux ce sera. Même s’il est certain que ce n’est pas une décision facile."

A 31 ans, Yamamoto est champion de Super Formula en titre, un résultat qu’avait manqué Gasly en 2016 pour un demi-point, et mène encore cette saison pour ce qui pourrait être son troisième succès dans la discipline. Néanmoins, il confirme ne pas être très à l’aise mais espère quand même pouvoir aider Gasly.

"Je lui ai dit que j’étais désolé de partager sa voiture et il m’a dit de ne pas m’inquiéter, que ce n’était pas de ma faute" raconte Yamamoto. "J’espère pouvoir donner de bonnes informations pour Pierre, autant que possible. Je sais quel pilotage Pierre aime, je pense qu’il aime une voiture qui sous-vire."

"Je suis l’opposé ! Nos deux styles sont un peu différents, mais je connais bien le sien. Je suis impatient, car piloter une monoplace de Formule 1 est mon rêve depuis que je suis petit. Et mon rêve deviendra enfin réalité demain !"

Toro Rosso

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less