Formule 1

Wurz veut que la FIA et la F1 ’tirent des leçons’ d’Abu Dhabi

Pour éviter une répétition du fiasco décisionnaire

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 décembre 2021 - 17:46
Wurz veut que la FIA et la F1 ’tirent

Alex Wurz, le président de l’association des pilotes, ne voit aucun problème au fait que la voiture de sécurité ait été choisie en fin de course à Abu Dhabi, plutôt qu’une Safety Car virtuelle ou qu’un drapeau rouge. Le patron du GPDA incrimine en revanche les hésitations de Michael Masi.

"La décision d’une voiture de sécurité après l’accident de Nicholas Latifi était conforme au protocole et aux meilleures pratiques, et donc justifiée du point de vue de la sécurité et de la réglementation sportive" a déclaré Wurz.

"D’autres options comme la voiture de sécurité virtuelle ou le drapeau rouge auraient pu être appliquées, mais une voiture de sécurité semblait la plus appropriée et la plus probable à ce moment."

"Le fait de revenir sur l’annonce disant ’les voitures doublées ne doivent pas dépasser’ pour la remplacer en un tour par ’certaines voitures doivent dépasser’, et la gestion de ce processus de Safety Car qui en découle, c’était un territoire inconnu et je ne suis pas un fan de cette décision."

L’Autrichien regrette que la décision se soit jouée là-dessus pour le titre, mais il se veut fataliste et espère que la F1 saura tirer des enseignements de cette fin de saison, pour que cela ne se reproduise pas à l’avenir.

"Je crois que Max est un grand pilote et qu’il mérite le titre, mais Lewis le mériterait aussi. J’aurais aimé que nous ayons une décision pour la couronne du championnat du monde 2021 sans l’influence d’une tierce partie."

"Mais comme nous ne pouvons pas revenir en arrière et avec Mercedes qui abandonne son appel, nous devons vivre avec cette situation. Nous devons en tirer le meilleur maintenant et en tirer des leçons pour s’assurer que la prise de décision soit optimisée."

"Les principales parties prenantes devraient travailler ensemble pour s’assurer que nous disposons d’un cadre et d’un processus solides pour refléter le principe et l’esprit de toute règle établie, de manière équitable."

"Il faut garantir que des événements sportifs équitables se déroulent sur la base d’un processus de décision et d’un protocole clairs, même dans des situations rapides et difficiles comme celles que nous avons vues à Abu Dhabi."

"Bien sûr, il est rare qu’une situation de course puisse être comparée exactement à d’autres situations et décisions, donc cela reste difficile, et il y aura toujours une zone grise."

"Mais l’objectif collectif doit être de la réduire du mieux possible, de soutenir les personnes et les décisions. Au final, aider le sport à être une compétition sportive équitable et disputée entre les meilleurs pilotes et équipes du monde."

FIA

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less