Formule 1

Wolff veut donner une autre chance au Sprint au Brésil

Mais reste sceptique sur son apport à la F1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

12 septembre 2021 - 11:10
Wolff veut donner une autre chance (...)

Le manque de spectacle de la Qualification Sprint hier à Monza est très critiqué. Toto Wolff, le directeur de Mercedes F1, n’aime pas le format de week-end que cela apporte, et juge que les pilotes doivent trop jouer de prudence pendant cette course rapide.

"Tout d’abord, tout le monde est confus" juge Wolff. "Je ne sais pas comment ça se passe pour vous, je ne sais même pas quelle séance est quand. Je crois que le format du Sprint, tel qu’il est actuellement, ne donne pas beaucoup d’avantages parce que personne ne prendra de risque sérieux."

"Il y a trop peu de points en jeu et le risque de compromettre votre Grand Prix du dimanche avec des points jusqu’à la dixième position n’en vaut tout simplement pas la peine."

"Donc ce que nous avons vu est une combinaison de difficultés globales pour dépasser, parce que les vitesses en ligne droite sont très similaires. Mais aussi parce que même au premier et au deuxième virage, personne ne prend de risque."

C’est pour cela que la Formule 1 envisage d’en faire un événement indépendant et mieux récompensé dans le week-end. Mais Wolff veut voir ce qu’un tel format aura à offrir au Brésil, en novembre : "Nous allons faire un autre essai au Brésil, nous verrons si quelque chose change."

Wolff est sceptique quant à la nécessité d’une telle modification du format, alors que la saison est disputée, mais pense que la Qualif Sprint méritait un essai, contrairement à d’autres formats refusés en bloc par le passé.

"Nous avons résisté aux expériences passées parce qu’elles étaient trop controversées et surtout parce qu’elles allaient à l’encontre de ce que le sport représente, à savoir de vraies courses."

"Nous avons maintenant de grandes personnalités et le sport est diffusé de la bonne manière. Et les gens savent que c’est une méritocratie, le meilleur homme et la meilleure machine gagnent. Et vous pouvez voir cette année qu’il y a juste plus de voitures qui sont vraiment compétitives et une très bonne lutte au sommet."

"Donc, quelle que soit la conclusion que nous prenons tous ensemble, les équipes, la FIA et la FOM dans la Commission F1, que nous abandonnions ou que nous continuions, je pense que nous devons le faire avec prudence. Si le Brésil s’avère intéressant, il y aura une envie de continuer."

Wolff reste en revanche entièrement opposé aux grilles inversées : "C’est diluer l’ADN du sport qui est une méritocratie. Je pense que les Qualifs Srint valent la peine d’être essayées, mais je ne suis pas sûr que nous allons les garder."

"Mais la grille inversée peut être faite dans les formules de promotion où vous voulez voir les capacités de dépassement des pilotes, et ce n’est pas quelque chose que nous devrions simplement envisager en Formule 1."

Wolff ne serait pas contre un changement plus radical du format des week-ends, avec une séance libre en moins mais le retour d’un warm-up : "Commencez vendredi après-midi avec les EL, faites les EL2 le samedi matin, faites une qualification conventionnelle comme nous le faisons sur un Grand Prix fantastique le dimanche."

"Et peut-être que vous voulez faire un warm-up le dimanche matin, je ne sais pas, peut-être que cela peut ajouter un plus pour les gens. Mais dans tous les cas, je raccourcirais simplement les séances d’essais libres pour qu’il y ait plus de variabilité dans les résultats, afin de garder le reste comme il est."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less