Formule 1

Wolff : Verstappen a été ’au delà de tous les niveaux acceptables’ en F1

"Je crains que cette action de Max a créé un précédent néfaste"

Recherche

Par Olivier Ferret

19 novembre 2021 - 15:04
Wolff : Verstappen a été ’au delà de (...)

Bien qu’ayant reçu le verdict attendu des commissaires, et que les preuves nouvelles n’ont pas permis de changer le jugement, Toto Wolff s’interrogeait toujours sur les actions de Max Verstappen en piste au Brésil.

"Je pense que ce que vous voyez sur la vidéo est clair pour tous ceux qui ont déjà piloté une voiture," explique le directeur de Mercedes F1.

"Évidemment, c’est au delà de tous les niveaux acceptables en F1, les niveaux de défense qu’un pilote de Formule 1 doit respecter. Ce virage n’était pas censé être un virage pour lui, il n’est pas resté sur la piste il n’avait pas l’intention de rester sur la piste."

"C’est mon interprétation personnelle, mais je ne devrais pas juger la conduite de qui que ce soit parce que si je le pouvais, je devrais conduire et ne pas m’asseoir sur une chaise pour faire des commentaires."

Wolff n’a ni confirmé ni nié si les "nouvelles" preuves soumises étaient uniquement les images embarquées de la voiture de Verstappen qui n’étaient pas disponibles au moment de l’incident.

"Je pense que nous avons fait le petit dossier nécessaire sans y investir trop de temps, surtout pas de la part des ingénieurs qui sont impliqués dans les performances de la voiture. Mais nous voulions quand même porter cette affaire, la rendre publique, parce que beaucoup de pilotes se posent des questions sur ce qu’ils peuvent faire maintenant. Je crains que cette action de Max a créé un précédent néfaste."

"Il est vraiment important de comprendre ce qui peut se passer et ne pas se passer pour les prochaines courses, car nous ne voulons pas que ce championnat soit décidé par une situation très controversée qui pourrait se retrouver à nouveau dans la salle des commissaires, et avec beaucoup de polarisation par la suite."

"Nous ne voulons pas nous retrouver après l’Arabie saoudite ou Abu Dhabi, où que cela se termine, dans l’un ou l’autre sens, dans la salle des stewards, ou à la Cour d’appel internationale parce que l’un des pilotes ou l’une des équipes n’a pas été traité correctement. C’est pourquoi il est maintenant temps pour ce championnat de rediscuter des règles."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less