Formule 1

Wolff : Un jour quelqu’un va se mettre dans le mur pour ce point

Toto n’est toujours pas friand de l’attaque en fin de course

Recherche

Par Olivier Ferret

31 mars 2019 - 14:16
Wolff : Un jour quelqu'un va se (...)

Toto Wolff n’a pas changé d’avis depuis Melbourne : il n’a toujours pas envie de voir ses pilotes se battre pour le point du meilleur tour en course à la fin d’un Grand Prix.

Même si Valtteri Bottas et ses ingénieurs étaient passés outre les consignes du patron de Mercedes F1 en Australie, avec succès, l’Autrichien prédit qu’un jour ça va mal se terminer...

"Je suis toujours contre le fait de se fixer comme objectif de décrocher ce point. Parce qu’un jour, quelqu’un qui roulera devant ou en tête va finir dans le mur ou dans les graviers pour ce point et en gâcher 25, 18 ou 15," explique Wolff.

"Et j’espère que ce jour arrivera quand je ne serai plus en Formule 1. Mais cela va arriver, c’est certain. Je ne peux rien y faire, tous ces gars-là sont sans contrôle une fois en piste et ils voudront quand même le tenter."

Ce n’est donc pas une interdiction formelle pour ses pilotes d’aller chercher ce point. Et on peut imaginer que la pilule passerait mieux si Hamilton ou Bottas ne peuvent lutter pour la victoire face aux Ferrari tout à l’heure.

Tout va aussi dépendre de l’usure des pneus selon Wolff.

"Ca va être dur mais pas impossible de faire un seul arrêt. Avec deux arrêts, c’est plus rapide si vous n’êtes pas coincé derrière une voiture. Ca peut donner lieu à une multitude de stratégies. Ce sera une course intéressante."

"Mais nous ne ferons pas deux arrêts juste parce que nous voulons avoir une meilleure chance pour le point du meilleur tour. Nous décidons toujours nos stratégies en regardant l’ensemble d’une course."

Mercedes

expand_less