Wolff tacle Red Bull qui a ’retourné Masi dans son camp’

"Jonathan Wheatley a fait son travail"

Recherche

Par Franck Drui

4 mars 2022 - 08:58
Wolff tacle Red Bull qui a 'retourné

Dans un documentaire qui sera diffusé dimanche soir par Sky F1 en Grande-Bretagne, Toto Wolff, le directeur de Mercedes F1, a des propos forts et qui feront certainement (encore...) la part belle à la controverse sur Michael Masi, le directeur de course de la F1 qui a récemment été écarté de son poste par la FIA.

L’Autrichien affirme que Michael Masi avait été "retourné par Red Bull" à la fin de la saison dernière et qu’une "bromance" avait aidé Max Verstappen à battre Lewis Hamilton pour le titre.

Wolff ne mâche pas ses mots, toujours blessé par la défaite controversée de Hamilton contre Verstappen, qui, selon lui, était entièrement due aux "mauvaises décisions" du directeur de course, pointant à la fois la finale du GP d’Abu Dhabi et l’avant-dernière course en Arabie Saoudite comme exemples.

Masi a conclu un "accord" avec le directeur sportif de Red Bull, Jonathan Wheatley, sur les positions de grille en Arabie saoudite, avant de sembler changer d’avis sur les règles de la voiture de sécurité au milieu des protestations de Red Bull à Abu Dhabi.

"Jonathan Wheatley a fait son travail. Il a retourné Michael Masi dans son camp, pas seulement à Abu Dhabi mais avant aussi à Djeddah. Une bromance s’est installée entre eux. Et Max lui doit probablement beaucoup."

Sur Masi, Wolff, qui a depuis déclaré qu’il souhaitait "passer à autre chose", ajoute : "Je ne lui ai pas parlé et je ne veux plus jamais lui parler."

Wolff admet que l’Australien a plutôt été "une victime" dans cette affaire.

"Ses décisions étaient mauvaises et je suis sûr qu’il les regrette. La FIA aurait dû voir bien plus tôt qu’il y avait un problème. Il y avait un problème de structure. Il y avait un problème de personnalités."

Verstappen a finalement remporté le titre après avoir dépassé Hamilton dans le dernier tour, aidé par la décision de Masi qui a conduit le Néerlandais à rouler en pneus tendres frais

"C’est comme un match de football où une équipe est à 1-0 et tout à coup l’arbitre dit, ’maintenant c’est le but en or. 0-0, celui qui marque le but suivant gagne. Et au fait, vous, vous devez jouer sans crampons.’ C’était littéralement ça."

Wolff conclut à propos de Verstappen : "J’ai de la peine pour Max. Il mérite le championnat du monde... mais on ne parle que d’Abu Dhabi."

Red Bull

Mercedes

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos