Formule 1

Wolff se défend d’avoir compromis la course de Bottas en Hongrie

La stratégie s’est tournée naturellement vers Hamilton

Recherche

Par Emmanuel Touzot

7 août 2019 - 17:17
Wolff se défend d’avoir compromis la (...)

Impliqué dans un accrochage en début de course qui l’a renvoyé en fond de peloton, Valtteri Bottas a terminé la course derrière l’Alfa Romeo de Kimi Räikkönen, englué dans un train de voitures, à la huitième place.

Toto Wolff explique que Mercedes n’avait que peu de choix stratégiques pour aider son pilote à remonter, et admet que la stratégie a surtout été concentrée sur Lewis Hamilton, sans toutefois compromettre la course de Bottas.

"Nous en avons discuté du tour 40 au tour 47, pour savoir s’il fallait s’arrêter et comment surprendre Red Bull" explique Wolff. "Et de toute évidence, on est un peu biaisé, si vous pouvez gagner la course avec une voiture, la réflexion va forcément se porter sur l’optimisation de sa stratégie."

"Avec Valtteri, ça n’aurait rien changé. Il était piégé au milieu des autres voitures et peinait à dépasser ces gars. Il est clair que dans ce moment, l’objectif de l’équipe sera toujours de tout faire pour la victoire, et les pilotes le savent. Mais ça ne veut pas dire qu’on a compromis la course de Valtteri."

De son côté, Hamilton a dû changer sa manière de piloter en attendant le coup stratégique de Mercedes, qui a fonctionné en fin de course. Piégé derrière Max Verstappen, le Britannique a vu ses freins monter en températures : "J’ai dû changer mon style pour permettre aux freins de descendre en température."

"Cela signifiait faire moins de freinage et freiner sur des distances plus courtes, et ne pas toucher les freins à d’autres endroits. Cela change vraiment l’équilibre de la voiture. Je suis fier de la manière dont j’ai pu adapter mon pilotage, et du travail exceptionnel que nous avons réalisé collectivement avec l’équipe."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less