Formule 1

Wolff réfute que l’engagement de Hamilton soit une distraction

Comme la mode ne l’était pas il y a deux ans

Recherche

Par Emmanuel Touzot

4 juillet 2020 - 12:28
Wolff réfute que l’engagement de (...)

Toto Wolff ne s’inquiète pas de possibles perturbations pour Lewis Hamilton, très impliqué dans les sujets politiques en ce moment et notamment dans le soutien du mouvement Black Lives Matter, contre le racisme et les violences policières aux Etats-Unis.

Le directeur de Mercedes revient sur les discussions qui ont mené son équipe à repeindre la voiture en noir, sous l’impulsion de Hamilton lui-même, et avec le soutien des dirigeants de Daimler et des sponsors de Mercedes.

"Lewis m’a appelé et m’a dit à quel point Black Lives Matter lui tenait à coeur. Je lui ai dit, ’que pouvons-nous faire ?’ Il m’a répondu ’peindre la voiture en noir’. J’ai appelé l’atelier peinture, le Conseil d’administration de Daimler et tous les sponsors, et je suis revenu vers Lewis en lui disant qu’on avait une voiture noire."

Quant au fait que Hamilton serait distrait, Wolff se veut serein : "Vous vous souvenez de Singapour il y a deux ans ? Lewis avait des shows de mode à Hong Kong, New York et Londres, et les gens n’arrêtaient pas de me demander comment je pouvais autoriser ça."

"Lewis a répondu avec un tour de qualifications incroyable. Il peut gérer ses ressources de manière incroyable. Je ne suis pas du tout inquiet. Du moment où il est dans la voiture, il n’y a que la compétition qui compte."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less