Wolff persiste : Pas de problème sur le moteur Mercedes

Le directeur de l’écurie allemande évoque un problème de traînée

Recherche

Par Paul Gombeaud

23 mars 2022 - 15:31
Wolff persiste : Pas de problème sur (...)

Six moteurs Mercedes aux six dernières places de la course : telle fut la réalité du Grand Prix de Bahreïn et les équipes clientes que sont McLaren, Aston Martin et Williams seraient déjà inquiètes à l’idée que le motoriste allemand ait raté la version actuelle de son unité de puissance qui sera gelée jusqu’en 2026.

Troisième de l’épreuve bahreïnie, Lewis Hamilton n’a lui même pas caché sa crainte concernant les vitesses de pointe supérieures enregistrées du côté de Red Bull et Ferrari.

"Nous avons beaucoup appris cette semaine," a déclaré le septuple champion du monde. "Leur vitesse de pointe était très élevée et ils sont également très performants dans les virages comparés à nous."

Toto Wolff refuse pour le moment d’affirmer qu’il y a un manque de puissance sur le moteur Mercedes. Il estime que le déficit de vitesse de pointe enregistré par son équipe est avant tout dû à un choix de réglages contraint par le marsouinage qui affecte encore beaucoup les W13.

"Nous avons analysé les niveaux de traînées avant d’émettre le moindre jugement sur un éventuel manque de puissance," a expliqué le gérant autrichien. "Ferrari a clairement fait un pas en avant car ils n’étaient pas aussi compétitifs l’année dernière. A Bahreïn, ils semblent avoir été plus performants que n’importe qui d’autre."

Pas de panique donc chez Toto Wolff, qui rappelle que nous n’en sommes qu’au début de celle nouvelle ère de la Formule 1.

"Nous partons sur une longue période de cinq ans avec des règlements stables jusqu’en 2026, je pense donc que nous pouvons qualifier cette première course de test. Il nous reste beaucoup à comprendre dans chaque domaine concernant les écarts qui ont été observés et il nous faut maintenant avancer centimètre par centimètre."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos