Wolff : Nous ne rebondissons pas à cause du marsouinage à Monaco

La hauteur de caisse et la rigidité des suspensions en cause

Recherche

Par Paul Gombeaud

28 mai 2022 - 19:58
Wolff : Nous ne rebondissons pas à (...)

Toto Wolff a expliqué pourquoi Mercedes F1 était de nouveau affectée par les rebonds ce weekend à Monaco. Et il n’est cette fois pas question de marsouinage mais de caractéristiques générales de la voiture.

Le phénomène provoqué par l’effet de sol a grandement perturbé l’équipe allemande depuis le début de saison, avant que les évolutions apportées à Barcelone ne permettent de régler en partie le problème. Cette fois, c’est la hauteur de caisse et la rigidité des suspensions de la FW44 qui la font rebondir en Principauté.

"Le marsouinage n’est pas revenu, nous roulons trop bas," a expliqué Wolff.

"Nous tapons le sol d’une manière très différente, la voiture est trop rigide, trop basse. Et nous voyons les mêmes écarts qu’à Barcelone. Notre classement est donc plutôt réaliste. La voiture est assez bonne pour finir 5e et 6e, et Lando Norris nous a battus aujourd’hui. Mais il ne fallait pas s’attendre à un miracle, surtout pas ici à Monaco."

Wolff ne pense pas que la performance de Barcelone était due aux caractéristiques du circuit, et suggère à l’inverse que Monaco est un tracé unique et qu’il était prévu que Mercedes F1 y souffre.

"Si on nous demande pourquoi les leçons apprises à Barcelone ne s’appliquent pas ici, c’est parce que les deux circuits sont très différents."

"Je ne sais pas si c’est une manière pour moi de contrôler mes attentes, mais je dirais que le classement final de George reflète notre niveau, voire que c’est encore mieux qu’espéré à Monaco. Même si nous ne pouvons pas être satisfaits d’une telle performance, c’est notre niveau actuel. Ca aurait pu être pire d’après moi."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos