Wolff : Nous devons régler nos problèmes dès la prochaine course à Miami

Le temps pourrait finir par manquer à Mercedes F1

Recherche

Par Paul Gombeaud

25 avril 2022 - 16:12
Wolff : Nous devons régler nos (...)

Après que Mercedes F1 ait vécu un weekend très difficile du côté d’Imola, Toto Wolff dressait un bilan on ne peut plus clair : le titre mondial semble désormais trop difficile à aller chercher tant la W13 affiche un déficit de performance important à cause du marsouinage, et aucune piste claire pour s’en débarrasser n’a encore été trouvée.

Le dirigeant autrichien avait tout de même un motif de satisfaction avec la course brillante de George Russell. Le Britannique est parvenu à se classer quatrième du Grand Prix malgré une monoplace clairement en retrait.

"Ce qui est clair après ce weekend, c’est que nous avons beaucoup de travail pour fournir à nos pilotes une voiture suffisamment rapide," a déclaré Wolff.

"Nous avons vu avec George que la voiture peut fonctionner lorsqu’elle est à l’air libre, mais ce n’est pas suffisant. Nous n’avions pas pu ajuster son aileron avant durant son arrêt et sa monoplace était ainsi réglée pour la pluie toute la course et il a malgré ça réussi à tenir la quatrième place jusqu’au bout."

Si Russell a donc brillé, ce n’est pas le cas de Lewis Hamilton qui est resté englué toute la course dans un train de monoplaces. Treizième à l’arrivée, le septuple champion du monde connaissait l’un de ses pires weekends en F1 mais Wolff a tenu à prendre sa défense.

"Pour Lewis, ce qui est arrivé est dû au fait que nous ne lui avons pas fourni les bons outils. Il s’est fait bloquer par les Alpine au départ, a subi un undercut durant son arrêt et s’est ensuite retrouvé bloqué dans le train formé par le DRS et il était impossible de doubler avec notre voiture."

"Notre monoplace n’est pas digne d’un champion du monde et nous devons vraiment régler les problèmes de notre voiture pour la prochaine course qui aura lieu à Miami."

Des progrès seront indispensables lors des deux prochains Grands Prix

Andrew Shovlin dresse un constat similaire à celui de Wolff. Le directeur de l’ingénierie en piste chez Mercedes F1 est lui aussi conscient que l’écurie a un travail colossal à effectuer pour remonter la pente. Et selon lui, le temps est un luxe dont l’écurie allemande pourrait rapidement manquer.

"George a très bien piloté et sauvé quelques points précieux dans ce qui fut pour le reste un weekend décevant. Il a réalisé un effort impressionnant pour garder Valtteri (Bottas) derrière lui, mais il a souffert de sous-virage et n’a donc pas pu réduire l’écart sur Lando (Norris)."

"Lewis a connu un weekend compliqué du début à la fin et ce n’est en rien de sa faute. Son départ fur correct et il gagnait quelques places, malheureusement nous perdions ensuite du temps et des positions lors de son arrêt. Les 44 tours qui s’en sont suivis étaient très frustrants car il était bloqué dans le train du DRS."

"Nous savons que nous ne sommes pas au niveau souhaité pour le moment et nous savons dans quelle direction aller. Il nous reste cependant des problèmes majeurs à régler qui une fois résolus pourraient nous faire récupérer beaucoup de performance. Malheureusement le temps pourrait nous manquer et nous devons absolument progresser d’ici les deux prochaines courses si nous voulons garder le contact avec les leaders pour le reste de la saison."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos