Formule 1

Wolff n’exclut pas de futures collisions entre Hamilton et Verstappen

Hamilton ne va plus céder selon le directeur de Mercedes F1

Recherche

Par Olivier Ferret

24 septembre 2021 - 13:57
Wolff n’exclut pas de futures collisions

Toto Wolff pense qu’il est faux de s’attendre à ce que Lewis Hamilton et Max Verstappen portent des "gants de velours" lorsqu’ils se battent pour le titre pilotes en F1.

Les deux protagonistes du championnat sont entrés en collision à Monza, entraînant un double abandon et assurant à Verstappen une avance de cinq points avec huit manches restantes à faire.

Au lendemain de l’accident du Grand Prix d’Italie, Wolff a qualifié la manœuvre de Verstappen de "faute tactique".

Interrogé à Sotchi, quant à savoir s’il croyait toujours que c’était le cas, il a répondu : "Le fait est que ces deux-là courent pour un championnat pilotes et vous ne pouvez pas vous attendre à ce qu’ils portent des gants de velours."

"C’est pourquoi nous allons voir des moments difficiles comme celui-ci, je crois. Évidemment, je suis partial et en regardant comment toute la course s’est déroulée, il faut parfois simplement souligner ce que Lewis a fait au premier tour en partant au large."

"Max aurait-il pu le faire ? Il aurait probablement perdu la position. Je pense qu’il est très difficile et dangereux de commenter avec le parti pris que vous avez et évidemment d’encourager votre pilote et votre équipe."

Hamilton procèdera autrement selon Wolff.

"Je pense que le changement d’approche est que Lewis a maintenant décidé de ne plus céder quand il pense que le virage est le sien."

Hamilton et Verstappen ont eu plusieurs accidents évités de peu aussi cette année en plus des deux qui ont lieu à Silverstone et en Italie.

"Je pense qu’ils savent à peu près ce qu’ils font. À mon avis, s’ils voulaient tous les deux éviter les collisions, nous aurions moins de collisions. S’ils n’évitent pas les collisions parce qu’ils estiment qu’il est juste de ne pas céder ou de ne pas laisser de place, alors nous en aurons d’autres. Nous ne sommes pas assis dans leurs voitures."

Wolff a aussi eu quelques mots durs pour Red Bull.

"À Silverstone, Max s’est plaint que Hamilton n’avait soi-disant pas demandé comment il allait après l’accident. Maintenant, il fait la même chose ! Ils ne seront plus amis, c’est certain. Et ses patrons (Horner et Marko) n’aident évidemment pas à apaiser les choses."

Malgré l’intensité croissante de la rivalité entre Hamilton et Verstappen, Wolff pense que les deux rivaux au championnat se respectent toujours.

"Les très bons reconnaissent les autres très bons. Et donc, du point de vue de la conduite, il y aura beaucoup de respect les uns envers les autres, comme avec d’autres en piste."

"Les personnalités sont très différentes, les vies sont très différentes mais cela n’a aucune interférence sur le respect des capacités de l’autre gars dans la voiture."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less