Formule 1

Wolff : Mercedes veut s’inscrire à long terme en F1

Il réitère l’engagement de la marque

Recherche

Par Emmanuel Touzot

12 mai 2019 - 12:36
Wolff : Mercedes veut s'inscrire à (...)

Toto Wolff a grandement relativisé la possibilité de voir Mercedes quitter la Formule 1 à la fin de la saison 2020.

L’Autrichien explique que la marque tire de très bons résultats commerciaux de cet engagement et qu’il devrait se poursuivre pendant de nombreuses années.

"Non, nous sommes impliqués en Formule 1" assure Wolff. "C’est une plateforme qui fonctionne très bien pour nous. Les bénéfices pour la marque sont évidents en se battant pour les victoires et les championnats. Cela a donné du relief et de l’énergie à notre marque, et une certaine émotion."

C’est donc l’option d’un engagement renouvelé qui est envisagée, et Mercedes veut s’y inscrire à long terme, en attendant de voir comment évoluera le marché de l’automobile, et si la pertinence de cette implication sera toujours évidente dans une ou deux décennies : "Au contraire d’un retrait, nous discutons vraiment ouvertement des avantages à y être et à y rester."

"Evidemment, dans 10 ans, l’ensemble de l’industrie automobile sera peut-être différent, puis après ça encore les autos seront entièrement électriques et alors ce sera différent. Je ne veux pas donner d’engagement quant à notre situation actuelle, mais je peux dire qu’à court et à moyen terme, la Formule 1 fait toujours sens pour Mercedes. Beaucoup de sens."

Cependant, Mercedes est aussi en Formule E, mais Wolff assure une nouvelle fois que les deux programmes sont entièrement indépendants : "C’est totalement séparé de la Formule 1."

"En Formule 1, nous avons le moteur hybride le plus puissant et le plus efficient qui existe, avec une efficience énergétique de plus de 50%. Il n’y aucun autre moteur au monde comme ça. C’est à nous de mieux communiquer."

Wolff assure que le Conseil d’administration de Mercedes soutient cet engagement en Formule 1 totalement, y compris Ola Kallenius, qui remplacera le président Dieter Zetsche bientôt, et à qui l’on prête quelques tensions avec Wolff.

"Nous avons la meilleure situation possible car ils nous donnent leur confiance pour faire le travail. Le fait que nous ayons un membre du conseil de Daimler dans notre équipe dirigeante nous rend solides et capables de travailler."

"Je parle tous les jours avec Ola Kallenius et Markus Shafer, qui remplacera Ola, mais aussi avec Dieter Zetsche lors des week-ends de course, pour discuter des décisions que nous avons prises, des choses que nous avons ratées ou réussies. Toute l’équipe ressent et apprécie ce soutien."

Mercedes

expand_less