Wolff : Mercedes F1 ne sait pourquoi elle avait une telle avance au Brésil

L’équipe comprend ses progrès mais pas les écarts

Recherche

Par Paul Gombeaud

15 novembre 2022 - 08:35
Wolff : Mercedes F1 ne sait pourquoi

Après un début de saison extrêmement compliqué, Mercedes F1 a été récompensée de tous ses efforts de l’année en remportant le Grand Prix du Brésil ce weekend, où elle aura été supérieure à Ferrari mais aussi à Red Bull.

Absent à Interlagos, Toto Wolff a bien entendu suivi la course de son équipe et de ses pilotes et assisté tout heureux à la première victoire de George Russell, qui était suivi de près par son coéquipier Lewis Hamilton sur la ligne d’arrivée.

Le dirigeant autrichien est ainsi ravi que Mercedes F1 ait enfin décroché une victoire en 2022, mais il reconnait que l’équipe elle-même ne sait pas exactement pourquoi elle a autant dominé son sujet au Brésil. Il se montre d’ailleurs pessimiste pour Abu Dhabi.

"Je pense que cette performance est due à toutes les évolutions qui ont été amenées sur la voiture, mais aussi au bon travail qui a été réalisé du côté de l’unité de puissance, nous avons réussi cela tous ensemble," a déclaré Wolff.

"Nous sommes sur une tendance très positive depuis trois courses, mais est-ce que cela signifie que nous sommes à nouveau l’équipe dominante ? Non, ce n’est pas le cas.

"Ca devrait être bien plus difficile pour nous à Abu Dhabi, car nous avons trop de trainée aérodynamique et nous savons pourquoi. En fait, nous savons pourquoi nous sommes meilleurs. Mais savons-nous pourquoi nous étions si loin devant tout le monde ce weekend ? Non."

"Nous n’avons jamais cessé d’y croire"

En attendant que Mercedes F1 analyse les performances de sa W13 au Brésil, Toto Wolff repense au chemin parcouru cette année. Marsouinage, manque de performance, le chemin a été long mais les progrès réels, d’où la saveur particulière de la récompense.

"Il y a eu des moments où nous pensions comprendre pourquoi et où nous avions nos déboires, puis bien sûr il y a aussi eu des weekends comme celui de Spa. Mais l’équipe n’a jamais cessé de croire au fait que nous étions sur le bon chemin tout en acceptant de ne pas toujours tout comprendre."

"Cela démontre les valeurs et l’état d’esprit qui nous animent et je suis très fier de ce que nous avons accompli. Fier de l’organisation que nous avons construite, de toutes les personnes qui la font vivre et qui nous ont permis de gagner ce weekend."

La politique zéro consigne a fait ses preuves

Mercedes F1 a résisté à l’envie d’exiger que ses pilotes restent à la même place après la voiture de sécurité. Au lieu de cela, Russell a été informé que le duo était libre de courir mais simplement de le faire dans le respect l’un de l’autre.

"Je pense qu’en tant qu’équipe, nous avons toujours défendu la course libre et nous n’avons jamais fait autrement à moins qu’un pilote ne soit mathématiquement plus en lice pour le championnat et que l’autre le soit."

"Nous attendions avec impatience qu’ils courent avec le même pneu et nous en avions discuté avant la course lors de la réunion de stratégie. Cette situation est enfin arrivée et nous avons vu que cela s’est bien passé. Il n’y a pas eu de bataille roue contre roue mais aucun pilote ne s’est mis dehors à cause de cette bataille de fin de course."

Hamilton sera-t-il priorisé toutefois si Mercedes F1 peut jouer la victoire à Abu Dhabi ?

"Je pense que Lewis n’a besoin d’aucune priorité et ce n’est pas ce qu’il voudrait. Ce record d’avoir au moins une victoire à chaque saison n’est pas une priorité pour lui, ce qu’il veut c’est que nous remettons la voiture là où elle doit être et que nous courons pour plus de victoires l’année prochaine et, espérons-le, pour les championnats."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos