Wolff : Mercedes F1 n’a pas renoncé à faire appel en échange de la tête de Masi

Il incite son écurie à se tourner pleinement vers la saison à venir

Recherche

Par Paul Gombeaud

18 février 2022 - 15:02
Wolff : Mercedes F1 n'a pas (...)

Suite à la controverse d’Abu Dhabi, Mercedes F1 avait un temps considéré faire appel du résultat de la course avant de finalement se raviser. Hier, la FIA annonçait par l’intermédiaire de son président Mohammed Ben Sulayem que Michael Masi n’occuperait plus le poste de directeur de course à partir de cette année.

Interrogé ce matin sur la question alors que Mercedes présentait sa Formule 1 version 2022, la W13, Toto Wolff a nié le fait que l’équipe allemande n’avait pas fait appel parce qu’elle savait que Masi serait démis de ses fonctions.

"Le fait que nous ayons retiré notre appel n’a rien à voir avec le départ de quelqu’un du côté de la FIA," a déclaré Wolff. "Je ne sais pas d’où ça vient. Je pense qu’il était nécessaire de revoir certaines structures en Formule 1, tant au niveau sportif que sur l’aspect technique. Nous avons eu une grande saison l’année dernière, mais de la polarisation a été créée par certaines décisions qui n’étaient pas toujours faciles à comprendre."

Si Wolff admet que les événements d’Abu Dhabi ont été un "choc sans précédent," il souhaite maintenant que l’écurie soit tournée sur la saison à venir qui pourrait voir Hamilton aller chercher un huitième titre mondial historique.

"Nous devons passer à autre chose. Je pense que c’est le passé et avec les mesures annoncées hier par Mohammed, nous devons mettre ça de côté. Nous n’oublierons pas, car c’est tout simplement impossible. Mais nous devons nous concentrer sur 2022 et avec le lancement de la nouvelle voiture aujourd’hui, nous abordons avec entrain les défis de la saison."

La FIA a décidé d’instaurer une salle de contrôle vidéo, similaire à la VAR en football, pour aider les commissaires durant les weekends de course. Pour Wolff, "c’est un pas dans la bonne direction."

"C’est une étape de franchie et je suis optimiste quant aux changements qui ont été implémentés."

"Il est certain que le rôle du directeur de course n’est pas simple, c’est donc bien d’avoir désormais deux hommes expérimentés, et la structure de soutien qui a été mise en place autour d’eux est essentielle. Avec cette salle de contrôle vidéo, ils auront ainsi davantage d’informations pour prendre des décisions."

"Je pense que durant ces deux dernières années, nous avons vu une certaine libre interprétation des règlements et donc oui, je suis content des changements aient été apportés par le nouveau président."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos