Wolff : Mercedes F1 est revenue ’très proche’ de Ferrari et Red Bull

Une victoire en 2022 finalement importante aux yeux de Toto

Recherche

Par Franck Drui

19 novembre 2022 - 11:56
Wolff : Mercedes F1 est revenue (...)

Toto Wolff pense que ce sera un défi de taille pour Mercedes F1 de répéter sa performance victorieuse du Brésil lors du Grand Prix d’Abu Dhabi de ce week-end.

Mercedes est revenue sur la plus haute marche du podium à Interlagos – où George Russell a gagné devant Lewis Hamilton – après une campagne difficile essayant de comprendre leur W13 et de faire le développement nécessaire pour revenir au niveau de Red Bull et Ferrari.

"Je pense que nous sommes de retour dans le combat - c’était important. Si vous me demandez l’ordre hiérarchique aujourd’hui, je dirais quand même que Red Bull dans son ensemble est le plus compétitive. Je pense que Ferrari a une voiture extrêmement rapide sur un tour, et sur plusieurs week-ends, c’était aussi le package le plus rapide."

"Nous avons été en mesure de bien performer sur les pistes qui étaient dans l’ADN de notre voiture, avec une force d’appui élevée comme le Mexique et le Brésil. Nous ne sommes pas très compétitifs quand c’est rapide. En ligne droite, nous avons un peu trop de trainée avec ce concept."

"Dans la hiérarchie, on est toujours troisième, je pense que je peux le dire, mais nous sommes très proches et sur le bon circuit, nous pouvons gagner et c’est le plus important."

Une victoire "importante" selon Wolff

Évaluant où se situait la victoire de Sao Paulo dans l’histoire de Mercedes F1, Wolff répond : "J’oublie si vite les victoires précédentes !"

"Je ne sais pas si c’est un mécanisme qui est vraiment mauvais… parce que j’ai hâte d’être à la suite à chaque fois. Mais celle-ci était importante, c’est vrai, car elle a validé notre direction de développement, et c’est bon pour la confiance, et pour les ingénieurs de voir que ça va là où nous voulons qu’elle aille."

"D’un autre côté, en cochant cette case, je n’aurais pas voulu que tout le monde dise : ’Mercedes n’a pas gagné de course en 2022’. Nous l’avons fait, nous avons aussi gagné la course Sprint. Je ne pensais pas que c’était important, je voulais surtout la 2e place du championnat. Mais maintenant que c’est fait, je pense que c’est positif pour nous."

Wolff ne regrette-t-il pas de ne pas avoir été sur place au Brésil pour ce qui pourrait être la seule victoire de l’année ?

"J’ai vécu des émotions intéressantes ! Je devais déjà me rendre ici au Moyen-Orient à cause d’une réunion, et l’équipe a été formidable. J’avais un interphone complet comme si j’étais sur le muret des stands. J’avais tous les canaux que je pouvait même parler aux pilotes en appuyant sur le bouton et d’une certaine manière j’ai essayé de prendre un peu de recul et puis quand la course s’est finie, Susie m’a dit ’je parie que tu regrettes de ne pas être là’. Je me sentais si fier de l’équipe. J’étais si fier qu’il s’agisse de l’équipe et des personnes qui la représentaient, et pas toujours de moi."

Il faudra "un coup de pouce" pour gagner à Abu Dhabi

En ce qui concerne les chances de l’équipe à Abu Dhabi, Wolff a fait référence à ce qu’il a appelé "un tableau de malheur " chez les ingénieurs.

"Nous avons ce tableau de malheur interne, qui nous permet de prévoir si nous sommes bons sur une piste ou non, selon nos simulations. Nous pensions que le Mexique était la meilleure piste de la saison et nous étions bien. Le Brésil était au niveau espéré, comme Austin, mais ça s’est mieux passé que nous ne le pensions. Abu Dhabi est à peu près au milieu - ce n’est pas Spa et Monza."

"D’une certaine manière, si nous établissons une corrélation avec ce tableau, cela signifie que nous comprenons où nous allons. Si nous surpassons ce tableau, évidemment nous serons heureux, mais nous nous demanderons aussi pourquoi nos outils ne sont pas corrects en termes de prévisions."

"La vérité, c’est que je ne sais pas. Nous manquons de vitesse en ligne droite, en particulier contre Red Bull, quand ils mettent leur moteur à fond. Mais je ne dirais jamais que nous ne sommes pas dans le coup. Nous verrons mais, rationnellement, probablement pas de victoire ici sans coup de pouce."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos