Formule 1

Wolff : Lewis sera en colère au départ, moi je suis inquiet

Le rythme de course supérieur chez Red Bull ?

Recherche

Par Alexandre C.

11 décembre 2021 - 17:17
Wolff : Lewis sera en colère au (...)

Lewis Hamilton partira en 2e position demain, mais en pneus médiums, face à Max Verstappen. Reste que les qualifications d’Abu Dhabi ne sont pas tout à fait déroulées comme prévu pour Mercedes, qui ne s’attendait pas au jeu d’aspiration de la part de Red Bull et de Sergio Pérez.

Pour Toto Wolff, Lewis Hamilton sera même en colère demain au départ ! Mais ce sera une colère positive, assure-t-il.

« Il n’y a rien à dire. Je pense qu’il (Lewis Hamilton) sera en colère et c’est bien, motivé pour demain, pour juste le chasser [Verstappen].

« Nous sommes sur la défensive et parfois vous devez voir les points positifs. Parfois, ce n’est pas mauvais comme position de départ, la 2e place. »

« Il faut prendre les choses comme elles sont, c’est un-zéro pour eux aujourd’hui. Ils ont eu les pneus dans la fenêtre parfaite lors du dernier run, l’aspiration a fonctionné sans problème et c’est pourquoi ils sont en pole. »

Toto Wolff aurait-il échangé la première place contre la deuxième ou est-il satisfait de partir en médiums, même derrière la Red Bull de Max Verstappen ?

« Oui, je préférerais partir en médiums, de la 2e place. »

Toto ne craint-il cependant pas que Lewis Hamilton se fasse avaler par Lando Norris et Sergio Pérez au départ, eux aussi en tendres ? Ou de voir la Red Bull s’envoler devant ?

« S’il peut rester en 2e position, c’est évidemment un avantage. Si vous perdez plus de positions alors ça devient plus difficile, mais c’est une longue course et c’est Lewis Hamilton dans la voiture. »

« Nous aurions un léger désavantage au départ je suppose, et les six, sept premiers tours s’il [Verstappen] pilote vite. »

« S’il gère alors ce n’est pas un grand avantage pour eux, mais nous pouvons prolonger plus longtemps le relais. Nous pouvons aller pour un undercut agressif aussi et essayer de contrôler la position de la piste. »

« Donc cette nuit, nous allons faire tourner beaucoup de programmes et d’algorithmes pour voir où cela nous mène. »

Le vrai souci de Toto Wolff, ce n’est pas la pole de Max Verstappen, mais le rythme de course qui semble supérieur du côté de Red Bull...

« Je suis aussi inquiet pour demain car leurs longs relais étaient bien meilleurs vendredi. Mais nos pneus n’étaient tout simplement pas dans la fenêtre, les leurs l’étaient. »

« Évidemment, la performance en longs relais, c’était bien hier mais vous ne savez pas si... la voiture qui sera plus rapide demain gagnera la course, indépendamment de qui part avec quel pneu. Nous avons juste besoin de construire sur cela et de revenir, et nous espérons arriver en tête demain. »

Avec l’avantage en vitesse de pointe de Max Verstappen, dû aux réglages aérodynamiques, doubler sera sans doute difficile pour Mercedes et Lewis Hamilton. Sauf si bien sûr, en partant en tendres, la Red Bull use bien trop rapidement ses pneus. C’est l’espoir de Toto Wolff.

« Ils ont mis un petit aileron avant, donc ils auront beaucoup de vitesse en ligne droite, il n’y a pas de réelle différence avec ça, c’est seulement le décalage de stratégie des pneus qui comptera, car évidemment vous devez avoir une stratégie totalement différente. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less