Wolff : Les jours où nous perdons sont ceux que nos concurrents regretteront

Un retour au premier plan pour Mercedes F1 en 2023 ?

Recherche

Par Paul Gombeaud

7 décembre 2022 - 18:22
Wolff : Les jours où nous perdons (...)

Longtemps dominatrice en Formule 1, Mercedes a pris un mauvais départ avec la nouvelle règlementation aérodynamique cette année. Et après huit titres constructeurs consécutifs, l’équipe allemande est retombée à la troisième place du championnat et n’a remporté qu’un seul Grand Prix.

Mais Toto Wolff espère que les échecs de cette année serviront à revenir bien plus fort en 2023 et, éventuellement, à se battre à nouveau pour les titres mondiaux.

"En termes de performance, et après huit titres remportés chez les constructeurs, démarrer la saison avec une demi-seconde de retard, et encore je suis optimiste, a certainement été une chose à laquelle nous avons dû nous habituer," a déclaré Wolff pour le podcast Beyond the Grid.

"Nous en parlions ces huit dernières années, nous nous demandions comment nous réagirions si ça se produisait, si nous devions faire face à la défaite ? Nous savions inévitablement que ça allait finir par se produire, et ce fut le cas."

"Mais je suis particulièrement fier de l’équipe, de la manière dont nous sommes remontés durant la saison, car il ne s’agissait pas d’un accident de parcours. Nous n’avions pas une trajectoire de progression claire, nous connaissions de bonnes courses puis nous retombions dans nos travers. Mais en fin de compte, je pense que nous terminé la saison bien plus proches de ceux qui étaient à l’avant."

Wolff est donc confiant que la défaite de cette année soit utile pour revenir en force en 2023 : "Enfin de compte, on en revient toujours à cette phrase : ’Les jours où nous perdons sont ceux que nos concurrents regretteront’, car nous avons beaucoup appris. J’espère que l’avenir le prouvera."

Aucune garantie de faire bien mieux en 2023 malgré tout

Mais pour l’Autrichien, il n’est pas non plus question de faire preuve d’un optimisme démesuré pour la saison prochaine.

"Je vois toujours les risques et le verre à moitié vide. Si on essaie d’être logique, Red Bull a été dominant toute la saison, il sera donc très difficile de nous développer plus vite qu’eux, ainsi que Ferrari, mais je crois en notre organisation."

"Nous ne parlons pas d’un problème fondamental au niveau des appuis, mais d’un problème pour faire fonctionner ces appuis sur la voiture. Mais avec ce que nous avons appris, ainsi que nos valeurs et notre culture qui consiste à ne pas tomber dans les reproches, je pense que nous serons de retour en bien meilleure forme l’année prochaine, avec je l’espère des victoires au mérite et un rôle à jouer au championnat. Mais est-ce une garantie ? Certainement pas."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos