Wolff : Les attaques de Horner ne m’affectent plus

Le directeur de Mercedes F1 veut passer à autre chose

Recherche

Par Paul Gombeaud

24 mars 2022 - 15:54
Wolff : Les attaques de Horner ne (...)

Alors que la lutte pour le titre 2021 faisait rage entre Mercedes F1 et Red Bull, Toto Wolff et Christian Horner se sont livrés une véritable guerre médiatique l’année dernière mais à en croire l’Autrichien, il n’y a plus d’animosité de son côté.

Récemment, Horner n’hésitait pas à envoyer une nouvelle pique à son homologue en le qualifiant "d’évadé fiscal," Wolff résidant à Monaco.

Qu’en pense l’intéressé ? Est-il amusé ou attristé par ce comportement du directeur de Red Bull ? "Ni l’un ni l’autre."

"Ses déclarations ne m’affectent plus émotionnellement parlant car il tire dans tous les sens."

Wolff admet donc que s’il existe encore des tensions apparentes entre les deux hommes, la situation mondiale actuelle lui permet de relativiser et de fermer les cicatrices de 2021.

"Il se passe tant de choses terribles dans le monde à l’heure actuelle que le mot cicatrice n’a même plus de sens."

"Nous avons perdu le titre sur le papier l’année dernière, mais pas pour des raisons sportives. Mais nous devons maintenant fermer ce chapitre et passer à autre chose."

Suite au scandale d’Abu Dhabi justement, Wolff admettait avoir sérieusement considéré un départ de la F1. L’aurait-il fait si Michael Masi avait gardé son poste de directeur de course cette année ?

"La question ne se pose pas puisque la FIA a décidé d’elle-même qu’il avait commis des erreurs."

La saison 2022 de Mercedes F1 n’a pas connu le départ espéré et il apparaît pour le moment difficile d’imaginer l’équipe allemande en mesure de remporter le championnat.

Mais s’il devait faire un pari improbable, Wolff miserait-il sur un titre de Hamilton ou une baisse des prix de l’essence cette année ?

"C’est difficile à dire. Je ne pense pas que les prix de l’essence soient amenés à baisser dans le futur mais qui sait, ça pourrait changer rapidement. Je miserais donc sur une baisse des prix."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos