Formule 1

Wolff laisse planer le doute sur la légalité du 2e moteur Honda

La nouvelle unité de puissance sera analysée en profondeur

Recherche

Par Olivier Ferret

28 juin 2021 - 11:06
Wolff laisse planer le doute sur la (...)

Le week-end du GP de Styrie a été l’occasion de références répétées de Hamilton et Mercedes envers Red Bull, qui bénéficie d’un avantage en ligne droite, suite au passage aux nouvelles unités de puissance Honda au Paul Ricard.

Les évolutions moteurs en cours de saison sont interdites cette saison, mais un gain de puissance peut également provenir d’une nouvelle unité de puissance fonctionnant de manière plus optimisée en raison de problèmes de fiabilité amoindris.

Alors, Toto Wolff peut-il le dire clairement ? Pense-t-il vraiment que Honda a enfreint les règles en alignant un moteur optimisé en performances depuis le Grand Prix de France avec des nouveautés normalement interdites ?

"Dans ce sport, nous ne travaillons pas sur des soupçons. Il est important d’analyser les faits et les données et c’est ce que tout le monde fait," répond l’Autrichien.

"Les performances de chaque équipe sont très transparentes et nous examinons les performances de chaque équipe, y compris Red Bull et nous-mêmes, puis nous tirons des conclusions."

"Mais dans un moment de défaite, la réaction initiale ne devrait pas être de pointer du doigt qui que ce soit ou de chercher des excuses."

"Ils ont fait du bon travail, en fait, et la deuxième unité de puissance qu’ils ont apportée a été vraiment forte. Et cela ne peut être que grâce à la fiabilité normalement, si le premier moteur s’est beaucoup dégradé avec le temps. Beaucoup étant un terme très relatif en F1, évidemment."

"Donc, en résumé, regardons les données, analysons et voyons ce que cela dit."

Le chapitre n’est donc pas clos du côté du directeur de Mercedes F1. La suite au prochain épisode !

Mercedes

Honda

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less