Formule 1

Wolff : La Mercedes F1 n’était pas plus rapide, Verstappen aurait été ‘solidement’ en pole sans son erreur

Il est très inquiet pour la stratégie en course

Recherche

Par Alexandre C.

18 avril 2021 - 09:04
Wolff : La Mercedes F1 n’était pas (...)

Une fois encore, le pessimisme de Toto Wolff a été démenti en qualifications à Imola. Car c’est bien la Mercedes F1 W12 de Lewis Hamilton qui a pu signer la pole.

Il faut cependant rendre justice à Toto Wolff : les deux pilotes Red Bull ont commis des petites erreurs lors de leur tour le plus rapide (notamment Max Verstappen à Tamburello). Sans cela, et sans bien sûr un nouveau tour magistral du champion du monde, et poleman pour la 99e fois, une des deux Red Bull aurait pu être en pole. Toto Wolff avait ainsi tout cela à l’esprit samedi soir… tout en reconnaissant que Mercedes a bien progressé depuis Bahreïn.

« Il est clair que le tour de Lewis était très bon. La pole a été une surprise car pour le moment nous n’avons pas la voiture la plus rapide. »

« Nous avons travaillé dur pour régler certains des problèmes d’équilibre que nous avions à Bahreïn et nous avons fait un pas en avant décent depuis. La souplesse de conduite de l’unité de puissance s’est améliorée et les conditions de piste sont évidemment très différentes de celles de Bahreïn. Donc tout cela a joué un certain rôle. »

« Mais si vous comparez un par un les tours de Red Bull, Max, sans son erreur, aurait été solidement en pole. Peut-être pas autant qu’à Bahreïn, mais il aurait été en pole. »

Contrairement à ce qui s’était passé à Sakhir, Lewis Hamilton devra lutter contre deux, et non une, Red Bull (Sergio Pérez partant en tendres, Max Verstappen en médiums)... Sans pouvoir compter sur le soutien de Valtteri Bottas, lointain 8e ! Sur la stratégie Toto Wolff est donc inquiet...

« C’est un avantage pour eux. Vous diriez normalement que partir en tendres n’est probablement pas aussi bien que partir en médiums, mais ici c’est une stratégie alternative et ce n’est pas beaucoup plus mauvais que de démarrer sur les mediums. Donc ils ont certainement les deux voitures dans le match, nous savons que c’est toujours un avantage, et puis les stratégies leur donnent une autre chance. Nous partons un peu du mauvais pied. »

Le règlement 2021 a cependant bien désavantagé les Mercedes face aux Red Bull. Toto Wolff constate les dégâts, que Mercedes parvient à limiter raisonnablement pour le moment.

« La perte par rapport à l’année dernière est tout simplement énorme - nous avions six dixièmes d’avance et maintenant nous avons deux dixièmes de retard. Donc, nous devons nous gratter la tête et essayer de trouver la performance. C’est une Mercedes plus rapide qu’à Bahreïn, je pense que nous avons mis la voiture dans une meilleure fenêtre de fonctionnement, c’est la principale raison de nos progrès. Nous avons eu quelques inquiétudes au sujet de la facilité de pilotage à Bahreïn et nous sommes en train de régler ça - lentement, nous y arrivons. »

Andrew Shovlin, ingénieur de course en chef chez Mercedes, confirme que Mercedes n’a pas vécu "une journée facile, en aucune mesure."

« Nous avons eu du mal à obtenir une température suffisante dans les pneus pour un seul tour et si vous commencez avec les pneus froids, l’adhérence n’est pas là et vous passez la plupart du tour à glisser. Nous avons un peu d’analyse à faire pour comprendre le problème de chauffe des pneus de Valtteri. Il semblait très fort en Q1, mais il a réalisé son meilleur temps au troisième tour en Q1 et n’a pas pu répéter ce temps pour le reste de la session. »

« Nous nous attendons à une autre lutte serrée en course, nous avons au moins les deux voitures sur le pneu médium, ce qui devrait nous donner de la flexibilité sur les arrêts aux stands. J’espère que nous avons une voiture qui est assez rapide pour se battre pour la victoire. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less