Formule 1

Wolff : La force des Mercedes F1 en qualifications pourrait être une faiblesse le dimanche

A cause de l’aspiration avant le premier vrai virage

Recherche

Par Alexandre C.

23 septembre 2020 - 13:02
Wolff : La force des Mercedes F1 en (...)

Après avoir quelque peu dévissé à Monza, Mercedes a remis les pendules à l’heure au Mugello en signant un nouveau doublé. L’équipe allemande semble être assurée des deux titres, alors que le nombre de courses minimum pour attribuer un championnat (8) a déjà atteint.

A la veille du Grand Prix de Russie, Toto Wolff tient donc à remercier la FIA et Liberty Media pour les efforts fournis, en vue de sauver ce qui pouvait l’être cette année.

« Après neuf courses en onze week-ends, et après avoir atteint la moitié du championnat, la Formule 1 a eu un week-end de repos bien mérité. La F1, la FIA et les promoteurs locaux ont fait un travail impressionnant en établissant un calendrier dans ces circonstances difficiles et en veillant à ce que notre série puisse retourner sur les circuits en toute sécurité. Toutefois, ce calendrier condensé a également signifié trois mois d’efforts incessants pour de nombreuses personnes travaillant dans notre sport. Ces femmes et ces hommes - de toutes les équipes et à tous les postes - méritent notre gratitude pour avoir fait en sorte que nous puissions faire ce que nous aimons le plus : aller courir. »

Mercedes est invaincue à Sotchi en cette ère hybride. Si Toto Wolff est assuré de la vitesse des Mercedes en qualifications, il s’inquiète de l’aspiration qui pourrait être donnée aux F1 en première ligne...

« Nous nous dirigeons maintenant vers la Russie, le premier événement ‘stand-alone’ et isolé au calendrier de la saison. Sotchi a été un bon circuit pour nous dans le passé et nous y avons de solides antécédents. L’Autodrom a un tracé assez inhabituel et il y a une caractéristique qui le rend spécial : la longue distance à parcourir, de la pole à la première zone de freinage. Cela signifie que le détenteur de la pole n’est pas nécessairement en position de force pour le départ de la course, car les voitures derrière lui bénéficient de l’aspiration. Vous avez pu le constater l’année dernière lorsque Vettel a dépassé Leclerc dans la descente vers le virage 2 et en 2017, lorsque Valtteri a dépassé le poleman, Vettel, depuis le virage 3. »

« Notre rythme de qualification a été très fort cette année, mais cette force pourrait facilement se transformer en une vulnérabilité le jour de la course à Sotchi. »

C’est à Sotchi que Mercedes sera suivie par Netflix... l’an dernier, les caméras américaines avaient porté malchance à l’équipe, à Hockenheim, au cours d’un Grand Prix rocambolesque. Et cette fois-ci ? Toto Wolff se passerait bien d’un twist formidable...

« Le Grand Prix de Russie sera également la course où Netflix suivra notre équipe pour la troisième saison de Drive to Survive. L’année dernière, ils nous ont suivis à Hockenheim où nous avons célébré notre course nationale et nos 125 ans de sport automobile - et où nous avons fait notre pire course de la saison. Cela a donné lieu à un épisode très divertissant de Netflix, mais nous espérons que cette fois, nous pourrons avoir un contenu de qualité et une course formidable. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less