Formule 1

Wolff : Il y a ’beaucoup à apprendre’ après l’accident de Grosjean

Le crash "monstrueux" prouve que la sécurité n’est pas parfaite

Recherche

Par Emmanuel Touzot

2 décembre 2020 - 11:03
Wolff : Il y a ’beaucoup à apprendre’ (...)

Toto Wolff juge que l’accident de Romain Grosjean à Bahreïn a montré plusieurs failles qui doivent être comblées dans la sécurité de la F1 actuelle. Il a notamment été surpris de voir une Formule 1 s’enfoncer dans les barrières comme la Haas VF-20 du Français l’a fait après l’impact.

"Je ne pense pas que l’angle avec lequel Grosjean a tapé la barrière ait été droit, je pense qu’elle était légèrement de côté, et l’angle a dû être précis comme un couteau dans la barrière" a déclaré Wolff, qui qualifie l’accident de "monstrueux. Je ne pensais pas que ces barrières modernes se couperaient comme cela, donc nous devons analyser l’accident pour les optimiser dans le futur."

Wolff rappelle qu’il faut remonter à 1989 pour trouver un incendie consécutif à un choc, avec l’accident de Gerhard Berger à Imola. Selon lui, le réservoir n’aurait pas dû se déchirer, malgré le contact avec le rail, et les parties les plus inflammables n’auraient pas dû rester attachées à la cellule, même si le réservoir est censé être protégé au sein de la cellule de survie.

"Je pense que le dernier accident où nous avons eu du feu était à Imola il y a 30 ans. Un réservoir devrait toujours rester intact, et une monoplace ne devrait pas se couper en deux. L’arrière devrait s’arracher avec le moteur, et le moteur ne devrait pas rester avec le châssis."

Wolff pense que de nombreuses pistes sont à étudier après cet accident : "Il y a beaucoup de choses à apprendre et beaucoup de sécurité à faire progresser. Je n’ai aucun doute sur le fait que nous allons grandement améliorer la sécurité des voitures et des circuits, grâce au fait que nous travaillons tous ensemble avec la FIA et avec les outils dont elle dispose."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less