Wolff : Hamilton espérait oublier une fin de saison 2021 ’maudite’ en 2022

"Lewis aurait dû avoir un 8e titre mondial l’an dernier"

Recherche

Par Olivier Ferret

21 juillet 2022 - 11:49
Wolff : Hamilton espérait oublier (...)

Toto Wolff, le directeur de Mercedes F1, n’a toujours pas digéré la défaite d’Abu Dhabi en 2021. Une erreur avérée dans les suivis des procédures FIA concernant la voiture de sécurité a coûté le titre mondial pilotes à Lewis Hamilton, son 8e.

Et c’est encore plus amer pour l’Autrichien cette saison car Mercedes n’est pas encore en position de lui offrir ce titre record.

"Je pense que Lewis aurait dû avoir un huitième titre mondial l’an dernier, tout le monde le sait, mais maintenant nous devons produire une voiture qui le place dans la position de viser ce huitième titre et c’est fondamentalement ma responsabilité. Mais c’est bien parce que je contrôle cette situation."

"La peine aurait pu se dissiper un peu plus vite si nous étions clairement en lutte pour ce 8e titre pour lui mais cette année, cela ne sera pas facile du tout. Nous devons revenir au niveau en 2023 et pour cela il faut s’assurer d’y être presque dans cette 2e partie de saison 2022."

Pour Hamilton en particulier, cela a été un début de saison extrêmement frustrant où il devait être très motivé pour mettre de côté 2021.

"Oui, il avait hâte d’effacer cette course maudite mais nous ne sommes pas au niveau. Je dois le protéger, parce que les gens ont commencé à le critiquer, ce qui n’est pas juste. C’est complètement absurde : c’est le plus grand pilote de tous les temps. La voiture est juste en dessous de la normale. George a parfois a eu un peu moins de mal parce qu’il est peut-être habitué à piloter des voitures difficiles en fond de grille, mais Lewis n’a pas eu de chance à de nombreuses reprises. Il aurait pu signer deux autres podiums lors de la 1ère moitié de la saison et alors le pendule aurait pointé dans sa direction. Tout le monde comprend que c’est la voiture qui ne fonctionne pas, pas le pilote qui est en faute."

A cause de ces difficultés, plus de six mois plus tard, Wolff reste l’attraction sur les réseaux sociaux avec la vidéo où il détruit son casque Bose à Djeddah. Elle est ressortie par les fans à la moindre frustration de l’Autrichien. Il en sourit.

"Cela me fait rire. Lewis aussi ! D’une certaine manière, nous sommes des maniaques du contrôle. Parfois, j’ai l’impression d’être un entraîneur de football : il y a un moment où vous ne pouvez plus rien faire et vous devez laisser les joueurs sur le terrain faire le travail. C’est pourquoi vous avez ces réactions. Parfois, vous devez libérer la surpression."

"A Djeddah... nous savions que nous devions gagner toutes les courses pour remporter le championnat du monde, alors quand Max a testé Lewis au freinage et qu’il semblait que nous avions perdu l’aileron avant, je ne pouvais pas croire qu’il venait de faire ça. C’est là que cette réaction est venue. Je me suis calmé et je voulais remettre mon casque quand j’ai réalisé qu’il n’y avait qu’un seul écouteur qui était encore là, tout le reste était resté sur la table !"

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos