Formule 1

Wolff était sceptique lorsque le DAS lui a été présenté

Il a fallu qu’il le teste dans le simulateur de Mercedes

Recherche

Par Emmanuel Touzot

22 février 2020 - 18:24
Wolff était sceptique lorsque le DAS (...)

Le système DAS de Mercedes, utilisé à Barcelone par l’équipe cette semaine et qui a stupéfait l’ensemble du paddock, a laissé quelques observateurs sceptiques. Mais le premier à avoir été sceptique n’est autre que le directeur de Mercedes, Toto Wolff.

"Cela ne fonctionnera jamais" a d’abord dit Wolff aux ingénieurs. "En tant que pilote, vous ne voulez pas tirer, pousser et diriger en même temps."

Mais les ingénieurs l’ont convaincu en construisant un prototype que l’Autrichien a pu tester lui-même : "J’étais surpris de sa simplicité. C’est un mouvement qui n’est pas naturel, mais le mouvement est court et vous ne le faites qu’en ligne droite."

Le système est vu comme possiblement illégal, notamment par Red Bull, mais il se dit qu’il pourrait contrevenir à la règle du Parc Fermé, puisqu’il pourrait être considéré comme un réglage apporté à la monoplace lorsqu’elle ne doit plus être modifiée, soit après son premier départ en piste lors des qualifications.

Cependant, plusieurs équipes ont avoué être impressionnées, à l’image de McLaren avec Andreas Seidl et Renault avec Daniel Ricciardo. Andy Green, directeur technique de Racing Point, tire lui aussi son chapeau : "C’est une idée brillante car dans le principe, c’est très simple. Il fallait juste le créer !"

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less