Formule 1

Wolff écarte l’erreur humaine après l’abandon de Bottas à Monaco

Mercedes F1 va vérifier ses écrous et matériaux

Recherche

Par Emmanuel Touzot

24 mai 2021 - 11:47
Wolff écarte l’erreur humaine après (...)

Toto Wolff a refusé de rejeter la faute sur les mécaniciens après l’arrêt au stand catastrophique de Valtteri Bottas à Monaco. Le Finlandais a dû abandonner à cause d’un écrou récalcitrant, Mercedes F1 n’ayant pas pu enlever sa roue avant droite.

Le directeur de l’équipe a expliqué qu’il allait lancer un processus de vérification complet des écrous afin de voir ce qui a pu poser problème et causer l’abandon de Bottas, mais refuse de considérer qu’il y ait eu erreur humaine.

"Vous me donnez un tournevis et je ferai exactement la même chose" a déclaré Wolff avec humour. "Il y a toujours plusieurs facteurs qui contribuent à une erreur si catastrophique."

"Dans ce cas, on doit revoir le design et les matériaux de l’écrou, car les mécaniciens qui manipulent les écrous de roue doivent le faire de manière à ce qu’on ne puisse pas les enlever avec la machine."

"En réalité, le mécanicien qui a fait cela est un des meilleurs et des mieux préparés aux arrêts aux stands que l’équipe possède. Il y a toujours des choses qui se cumulent, ce n’est jamais la faute de quelqu’un, c’est toujours une multitude de facteurs."

James Allison, le directeur technique, révèle que l’écrou était toujours sur la voiture après la course.

"L’écrou a créé son propre filetage et il est maintenant coincé. Il est impossible à enlever, la puissance du pistolet l’a bien coincé. Nous n’avons pas réussi à enlever la roue dans le garage. Nous allons devoir l’enlever en le coupant à la Dremel, nous ferons ça à l’usine."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less