Wolff déplore ’de gros points d’interrogation’ sur la W13

Mercedes F1 n’a pas de constance dans ses performances

Recherche

Par Emmanuel Touzot

29 août 2022 - 10:54
Wolff déplore 'de gros points (...)

Fernando Alonso a été très virulent à l’encontre de Lewis Hamilton en début de course à Spa-Francorchamps, après l’incident qui les a impliqués. Le pilote Alpine F1 a reproché au Britannique de ne pas être capable de se battre en piste lorsqu’il n’est pas à l’avant du peloton.

Toto Wolff, directeur de Mercedes F1, a tenu à défendre son pilote face à cette accusation : "Eh bien, Lewis a souvent démarré en tête. Il a gagné sept championnats du monde, donc la stratégie a fonctionné !"

Sur le plan de la performance, l’Autrichien est revenu sur les difficultés de Mercedes et de la W13 en Belgique, alors que l’équipe accusait près de deux secondes de retard en qualifs, et que George Russell accusait 29 secondes de retard en fin de course.

"Il y a de gros points d’interrogation sur ce qui se passe" a ajouté Wolff. "Ce n’est pas là où nous devrions être avec notre structure et nos connaissances pour comprendre une voiture de course, mais nous ne le faisons pas avec celle-ci."

"Nous avons toujours l’ambition de gagner des courses cette année. Si je vous avais dit ça à Budapest, vous auriez dit ’c’est tout à fait possible’, alors qu’aujourd’hui, en disant ça, j’ai l’air d’un idiot."

"Mais il y a des circuits qui conviendront beaucoup mieux à notre voiture que celui-ci. Avec un peu de chance, nous y parviendrons au GP des Pays-Bas, c’est donc notre ambition, tout en nous concentrant sur l’année prochaine."

"Finir deuxième ou troisième au championnat des constructeurs ne fait aucune différence pour moi, mais en disant cela, nous voulons le meilleur résultat en course chaque semaine pour renforcer la confiance."

Faut-il garder le concept ’zéro ponton’ en 2023 ?

Samedi, après la qualif, Lewis Hamilton avait déclaré que la W13 ne lui manquerait pas, et Wolff reconnait qu’elle n’aura pas de place au panthéon de la marque : "Je ne pense pas que cette voiture aura la plus haute place dans le musée Mercedes-Benz de Stuttgart. Peut-être qu’elle ira dans les grottes."

Mercedes se trouve dans une impasse, devant composer avec un concept zéro ponton qui lui a coûté cher sur certaines courses, et qu’elle apprivoise mieux sur d’autres circuits. Wolff reconnaît qu’il est difficile de comprendre pourquoi les performances changent autant.

"C’est une situation très difficile parce que nous avons évidemment un certain concept de voiture. Ce n’est pas comme si nous pouvions expérimenter beaucoup cette année et simplement faire des essais."

"Donc, quoi que nous décidions pour l’année prochaine, il faut l’évaluer soigneusement parce que, clairement, nos données ne nous donnent pas les résultats, ne correspondent pas à la réalité, et nous avons des variations massives de performance que nous ne pouvons pas vraiment maîtriser."

"Au moment même où nous prenons une décision pour l’année prochaine, quelle qu’elle soit, en changeant radicalement le concept, comment pouvons-nous être sûrs que c’est la meilleure direction à prendre ?"

"Parce que clairement, nous allons repartir de loin. Donc cela fera partie des décisions, des discussions que nous avons déjà eues, dans les semaines à venir, pour savoir ce que nous voulons faire à ce sujet."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos