Formule 1

Wolff dénonce un comportement ’choquant et erratique’ de la part de Red Bull

"Pouvez-vous me montrer ce que vous voyez sur ces photos ?"

Recherche

Par Olivier Ferret

21 novembre 2021 - 08:38
Wolff dénonce un comportement ’choquant

Le directeur de l’équipe Mercedes F1, Toto Wolff, a qualifié de « choquante » la décision de Red Bull de faire circuler des preuves photographiques contre la légalité de l’aileron arrière de son équipe et a déclaré que le comportement de son rival était devenu « erratique » dans la course au titre de cette année.

Red Bull a affirmé que Mercedes utilisait un aileron arrière flexible illégal sur sa voiture, après quoi la FIA a introduit un nouveau test de charge post-qualification au Grand Prix du Qatar pour vérifier la légalité de toutes les voitures.

L’équipe a envoyé une image aux médias qui, selon elle, montre des traces de frottement du mouvement de l’aile inférieure, mais lorsqu’on lui a demandé ce qu’il pensait des actions de son rival, Wolff a souri.

"Qui les a distribuées aux médias ? C’est un choc ! Pouvez-vous me montrer ce que vous voyez sur ces photos ? Je ne vois rien sur ces photos à part des trucs qui sont rayés. Je ne sais pas d’où ils ont obtenu cette photo et ce qu’elle montre réellement. C’est un fantôme. Ces actions sont choquantes."

Lorsqu’on lui a demandé plus tard s’il pensait que Red Bull prévoyait toujours de protester, Wolff a ajouté : "Je ne sais pas ce qu’ils prévoient de faire. Je n’arrive pas à suivre leurs pensées et tout ce qu’ils disent sur nous. Cela semble erratique, mais ce n’est pas grave. Je ne veux plus mettre d’huile sur le feu."

"Nous essayons de nous concentrer, de faire le meilleur travail possible, nous sommes toujours en retard de 14 points, nous devons faire une bonne course. C’est ce qui compte."

Que pense Wolff de ce nouveau test de charge, que Mercedes F1 a d’ailleurs passé sans problème hier ?

"Je pense que la FIA essaie un nouveau test de charge, également pour l’année prochaine, pour avoir des choses plus robustes et vérifier combien une aile dévie. Ce n’est pas dans le règlement, il n’y a pas de directive technique, c’est plutôt une expérimentation."

Wolff a également rejeté les affirmations de Red Bull selon lesquelles la différence de vitesse en ligne droite entre les deux voitures a changé depuis le Brésil après qu’il a été souligné que les performances relatives étaient conformes à celles de la dernière course au Brésil.

"Ont-ils montré aussi montré des données ou des photographies sur la performance en ligne droite ? C’est une piste ici au Qatar qui est moins sensible à la puissance. Fait intéressant, et je pense qu’ils viennent de faire du bon travail, leur vitesse en ligne droite avec leur grand aileron est identique à la nôtre."

"Je suis heureux qu’ils soient heureux. Allons en Arabie saoudite et peut-être entendrons-nous à nouveau des commentaires. Les débats qu’ils démarrent, je ne peux plus les suivre. J’ai pris la décision, pour moi et pour l’équipe, que nous ne pouvons pas simplement perdre notre temps… nous avons du mal à suivre le rythme des rumeurs qui sont fabriquées de leur côté."

Le directeur de Mercedes F1 a toutefois confirmé que Lewis Hamilton utilise un moteur plus ancien à Losail.

"Le fameux moteur fusée ? Non on le garde pour la fin !" ironise Wolff. "Lewis en utilise un autre de son pool ici. Comme je l’ai dit, c’est un circuit qui requiert moins de la part du moteur pour être performant."

Enfin, l’Autrichien espère que Max Verstappen sera cette fois pénalisé sur la grille, pour avoir ignoré les doubles drapeaux jaunes hier soir en fin de Q3.

"J’ai vu les enregistrements et Max ne les a pas respectés à trois endroits. Maintenant tout dépend des commissaires et de leur décision. Je ne veux pas spéculer."

Mercedes

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less