Formule 1

Wolff dément les allégations de Lowe sur le moteur bridé en 2014

Mercedes F1 n’avait aucun intérêt à faire ça

Recherche

Par Emmanuel Touzot

1er mai 2021 - 09:33
Wolff dément les allégations de Lowe (...)

Cette semaine, Paddy Lowe a révélé que Mercedes F1 n’avait pas exploité toute la puissance de son V6 hybride en 2014, par peur d’effrayer la concurrence et de se voir brider par la FIA via de nouvelles règles.

C’est une anecdote que dément vivement le directeur de l’équipe, Toto Wolff, interrogé à ce sujet au Portugal.

"Il y avait beaucoup de tension sur le muret des stands. En qualifications, on ne montait jamais le moteur en régime maximal pour les Q1 et Q2. C’était une sorte de mode ’paresse’ ou veille" avait déclaré Lowe.

"Le débat était alors de savoir à quel point il fallait monter la puissance moteur pour la Q3. Toto me disait dans l’oreille : ’C’est trop, c’est trop’. Et je me disais, ’mais si on n’a pas la pole, on va passer pour une bande d’imbéciles’."

Mais Wolff assure que les choses ne se sont absolument pas passées comme cela.

"Je pense que Paddy devait être dans un endroit différent de celui où je me trouvais ! Il n’existe pas de situation dans laquelle vous faites fonctionner un moteur comme ça juste pour que les règlements ne soient pas modifiés contre vous."

Selon lui, le V6 hybride n’aurait pas été bridé, même si Mercedes F1 avait encore plus dominé : "Nous étions très compétitifs en 2014 et je pense que tout le monde pouvait voir que ce n’était que le début d’un règlement qui n’aurait pas été modifié de toute façon. Peut-être que Paddy a eu l’impression contraire..."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less