Formule 1

Wolff ’comprend’ les doutes de Hamilton sur son avenir en F1

Mais il pense qu’ils sont dus à la fatigue

Recherche

Par Emmanuel Touzot

1er novembre 2020 - 17:51
Wolff ’comprend’ les doutes de Hamilton

Lewis Hamilton a fait sensation en conférence de presse d’après course, quelques minutes après sa 93e victoire, en annonçant qu’il n’était pas garanti qu’il poursuive en F1 en 2021. Interrogé à ce sujet, Toto Wolff préfère tempérer et met cette déclaration sur le compte de la fatigue, dans une saison très intense et dans un contexte délicat.

"Si Lewis décidait de quitter la Formule 1, ce qui, je ne pense pas, se produira... et j’espère que cela n’arrivera pas, alors je pense que nous allons avoir un marché des pilotes assez frénétique !" commence-t-il pour plaisanter.

Néanmoins, l’Autrichien reconnaît que Hamilton pourrait avoir envie de voir ce qu’il y a après la F1.

"C’est pareil pour moi, je comprends totalement son feeling, se questionner, penser à toutes les autres choses qui comptent et quand vous regardez les nouvelles le matin et le soir, on voit davantage les difficultés que chacun rencontre" note Wolff, faisant référence à une saison très compacte au milieu d’une année marquée par la pandémie de Covid-19.

"Nous sommes ici dans notre petit monde heureux, où nous essayons d’apporter du divertissement dans les foyers. Mais vous revenez ensuite à la réalité plus difficile le lendemain, et tout cela nous affecte. De ce fait, c’est normal que quelqu’un ressentant de l’empathie ait ces pensées."

Hamilton a clairement spécifié en interne que l’avenir de Wolff aurait une incidence sur le sien, mais Wolff assure qu’il restera impliqué dans l’équipe, même s’il n’en est plus le team principal : "Nous allons de pair en quelque sorte, nous avons une symbiose. Il est important de voir où est notre coeur et où est notre esprit pour l’an prochain. Mais j’ai dit que c’est mon équipe. Je suis un copropriétaire très fier chez Mercedes et je ne vais pas partir. Mon rôle pourrait changer à l’avenir, et c’est une chose qu’il a demandée. Je pense que rien n’est sûr."

Wolff n’écarte pas la possibilité que Hamilton soit lassé de la F1 et finisse par prendre la décision d’arrêter sa carrière : "Comme Niki Lauda dans les années 70, il pourrait se lever un vendredi ou un samedi matin sur un circuit et dire qu’il ne s’amuse plus. Je pense que ça peut arriver à n’importe qui. Mais nous voulons continuer cette aventure, nous n’en avons pas terminé. Lewis, moi et l’équipe n’avons pas terminé."

De son côté, Wolff a confirmé posséder une offre pour prendre un rôle exécutif à un plus haut niveau dans l’équipe, et révèle n’avoir plus qu’à "signer les papiers".

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less