Formule 1

Wolff : Chaque titre semble être le plus difficile

Une année rude pour Mercedes

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 novembre 2019 - 09:57
Wolff : Chaque titre semble être le (...)

Toto Wolff a été interrogé sur les difficultés rencontrées par Mercedes cette saison, et il estime à chaud que c’est l’année la plus difficile que son équipe ait pu expérimenter. Il en tire toutefois une satisfaction presque inégalée.

"Chaque titre semble être le plus difficile" admet Wolff. "Peut-être que notre mémoire nous protège, mais cette saison a eu des hauts et des bas. Nous sommes arrivés très forts, nous avons été battus en qualifications à plusieurs reprises mais nous faisions moins d’efforts et d’erreurs le dimanche."

"Et c’était surement la clé pour que l’on gagne le championnat. Evidemment, pour moi le meilleur moment est Austin, on est revenu à notre niveau avec la victoire pour Valtteri et le titre pour Lewis, le tout avec un bon rythme, c’était le meilleur moment."

Il dit avoir préféré cette saison car la concurrence était plus présente : "On aime se battre, et vous pouvez voir que vous célébrez les courses gagnées les plus difficiles. Quand on n’est pas en pole mais qu’on parvient à gagner, j’ai dix fois plus de messages sur WhatsApp et de SMS que si on a la pole."

"Tout le monde veut voir une bataille en piste, et c’est ce qui nous pousse à continuer. Ces gars doivent continuer à être solides et compétitifs, à jouer les mêmes règles, et c’est ce que nous aimons faire."

Wolff a tenu à rappeler l’importance jouée par Niki Lauda dans ce succès, même s’il était écarté des circuits depuis la fin de saison dernière, et qu’il est décédé en mai cette année, juste avant Monaco.

"Niki jouait un grand rôle, il me manque en tant qu’ami et il me manque en tant que partenaire, ainsi qu’en tant que compagnon de voyage" explique Wolff, qui raconte ce qu’aurait fait Lauda au sortir d’un tel sacre.

"A l’heure actuelle, il serait au bar en train de dire ’Lauda décolle, finissez avec la presse, nous devons y aller’. Puis il dirait ’félicitations, on fait quoi l’an prochain ? La voiture n’a pas été compétitive sur les dernières courses’. Et cette pression me manque."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less