Wolff : C’est un résultat fantastique pour Mercedes F1

L’équipe allemande a fait plus que limiter la casse à Bahreïn

Recherche

Par Paul Gombeaud

20 mars 2022 - 19:24
Wolff : C'est un résultat fantastique

Alors que le weekend s’annonçait des plus compliqués pour Mercedes F1, l’équipe championne en titre des constructeurs s’en tire finalement très bien avec les 3ème et 4ème places finales à l’arrivée, le double abandon des Red Bull dans les dernières boucles ayant évidemment aidé.

La W13 était très clairement loin du niveau de performance des Ferrari et des RB18 ce dimanche et le directeur de l’équipe allemande Toto Wolff se réjouit d’avoir plus que limité les dégâts à Bahreïn.

"Vous pouvez voir comment nous gérons les attentes," déclarait l’Autrichien après l’arrivée du Grand Prix.

"Si nous avions terminé 3ème et 4ème l’année dernière, ça aurait été un résultat très frustrant mais cette année, je pense que nous avons lutté dans la catégorie du dessus. Après les abandons des Red Bull, ce résultat est fantastique."

Avant l’intervention de la voiture de sécurité, Hamilton affichait un retard conséquent de 35 secondes sur la tête de course occupée par Charles Leclerc. Mais pour Wolff, c’est davantage en raison de la dégradation extrême des pneumatiques que d’une voiture faible.

"Je pense qu’en termes de performance avec le pneu tendre, nous étions presque au niveau. Pas celui de Charles mais des autres, la dégradation était simplement trop importante."

Chausser Hamilton de pneus durs lors de son premier arrêt fut une erreur stratégique concède Wolff.

"Nous avons bien sûr tenté quelque chose de différent en chaussant les durs mais c’était une véritable erreur. Nous étions plus lents d’une seconde au tour et nous avons appris la leçon. C’est peut-être ainsi que nous avons perdu ces 35 secondes."

Alors que le Grand Prix d’Arabie Saoudite aura lieu dès le weekend prochain, le dirigeant autrichien explique que la W13 a souffert de sa traînée d’air trop importante et non d’un problème de puissance sur son moteur, ce qui expliquerait selon lui les vitesses de pointe relativement faibles des flèches d’argent à Sakhir.

"Nous avions trop de traînée et c’est dû au fait que nous manquons de pièces pour le moment. J’espère que nous pourrons y remédier. Ca n’explique peut-être qu’à moitié notre déficit de vitesse de pointe, et nous ne devons rien laisser au hasard concernant le moteur."

"Je pense que nous sommes pour le moment la troisième force et nous allons essayer de rattraper le retard. Mais ça n’arrivera pas du jour au lendemain."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos