Formule 1

Wolff : C’est la perte du titre en 2016 qui a prouvé à Hamilton qu’il avait l’équipe derrière lui

Une relation construite dans une année paradoxale

Recherche

Par Alexandre C.

21 novembre 2020 - 13:07
Wolff : C’est la perte du titre en (...)

7 titres de champion, record de victoires et de poles… Lewis Hamilton a écrit l’histoire avec Mercedes et Toto Wolff. Ainsi que le confie le directeur d’écurie, une véritable « symbiose » s’est créée entre l’équipe argentée et le Britannique, qui pourtant avait grandi à Woking avec McLaren.

Construire la relation avec Lewis Hamilton n’a pas été une évidence, pourtant, pour Toto Wolff, qui avait pu s’appuyer notamment sur Niki Lauda pour ce faire. Il a fallu aussi gérer la rivalité vite devenue explosive avec Nico Rosberg…

« La relation a évolué » a ainsi confié Toto Wolff.

« Parce qu’il est clair qu’avec l’arrivée d’un nouveau pilote dans l’équipe - surtout Lewis qui était déjà une très jeune star à l’époque - nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre. »

« Et on ne peut établir la confiance que sur de nombreuses années. On ne peut pas se contenter de dire "on se fait confiance", mais il faut en avoir la preuve dans les situations difficiles. Et c’est ainsi que la relation entre l’équipe et Lewis a évolué. Cela ne veut pas dire que nous n’avons plus de difficultés, mais la différence est que nous en parlons. »

Un moment difficile a été la perte du titre en 2016, face à Nico Rosberg. Mais selon Toto Wolff, cette défaite malchanceuse a rendu en réalité Lewis Hamilton plus résilient.

« Je pense qu’il était assez ennuyé parce que le championnat aurait été assez ouvert, ou du moins il aurait eu une bonne chance sans ses abandons... D’une certaine manière, il a senti qu’il devait remettre les pendules à l’heure et le départ de Nico était comme une fugue, il est parti ailleurs en courant. Mais il est évident que Nico avait ses raisons et je pense qu’il est sincère en disant : "J’en ai eu assez, j’ai atteint mes objectifs et je m’en vais". »

« Mais a-t-il appris quelque chose ? Lewis était compétitif et ambitieux depuis l’âge de six ans, alors perdre ne l’a pas rendu meilleur, je pense ; c’est quelqu’un qui se remet en question tout le temps et qui veut s’améliorer. »

Et cette saison 2016 a été aussi importante, en ce sens qu’elle a paradoxalement confirmé à Lewis Hamilton le soutien de son équipe dans les moments difficiles...

« Je pense que ce qu’il a réalisé en 2016, c’est qu’il avait l’équipe derrière lui. Cela signifie que vous devez vous conformer à vos valeurs, être capable de vous intégrer dans l’équipe et de l’emmener avec vous. »

« C’est peut-être quelque chose dont il n’était pas si conscient avant 2016 et qui a changé de façon spectaculaire - ses relations au sein de l’équipe ont juste atteint un autre niveau. »

Avec une telle relation, on peut donc imaginer que Lewis Hamilton prolonge avec Mercedes – mais pour combien de temps ?

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less