Formule 1

Wolff blâme le circuit Paul Ricard pour le manque de spectacle

Il compatit avec les fans

Recherche

Par Emmanuel Touzot

24 juin 2019 - 10:21
Wolff blâme le circuit Paul Ricard (...)

Le Grand Prix de France a été particulièrement décrié pour son manque de spectacle, avec une victoire écrasante en piste de Lewis Hamilton et un manque de luttes à tous les niveaux. Toto Wolff, directeur de Mercedes, estime que le circuit Paul Ricard est responsable de ce problème.

"Les équipes ont une grosse responsabilité" admet Wolff. "Mais en même temps, le niveau de divertissement des courses dépend largement de ce que fournissent les circuits."

L’Autrichien note que Valtteri Bottas n’a pas été très emballé par son duel à distance avec Charles Leclerc : "Même en duel avec Leclerc, Valtteri a un peu dormi. Sent-il la pression de la part de Lewis ? Je n’espère pas."

"Tout le monde se rappelle d’une grande course à Montréal. Mais ici, nous étions à un bel endroit, dans le sud de la France, avec une infrastructure qui a tous les composants nécessaires."

Il suggère ce qui pourrait être fait pour rendre la piste plus palpitante : "Peut-être que ça vaudrait le coup de retirer la chicane au milieu de la ligne droite. Je pense vraiment que ça aiderait."

"On a vu que nous avions de bonnes courses sur des circuits à longues lignes droites comme Montréal ou Bakou. Mais si nous faisons bien les choses pour 2021 avec la bonne efficience aérodynamique, nous pourrons résoudre le problème du spectacle un peu partout. Mais c’est comme au foot, il y a des très bons matches et d’autres très ennuyeux."

"Je prends les plaintes formulées de manière compréhensible par les fans très sérieusement. Mais que ferait quelqu’un d’autre dans notre position ? Mon approche en tant que sportif est que la Formule 1 ne devrait pas changer les règles juste parce que quelqu’un fait mieux que d’autres."

Désormais, la F1 se rend en Autriche, sur le Red Bull Ring, où les deux Mercedes avaient abandonné l’année dernière à la suite de problèmes mécaniques. Une nouvelle fois, Wolff ne considère pas la partie comme gagnée d’avance : "La puissance moteur et le refroidissement sont importants là-bas, donc je pense que ce sera difficile pour nous."

De son côté, Sebastian Vettel avoue un échec de la part de la Scuderia, qui amenait une évolution en France : "Si notre objectif était de réduire l’écart contre Mercedes, nous avons manqué l’objectif. En ce sens, nous devons être honnête, nous avons échoué. Je pense que Lewis a eu une autre course facile et notre voiture n’est pas assez forte pour lutter."

Circuits

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less