Formule 1

Wolff : Allison a refusé d’endosser mon rôle à la tête de Mercedes F1

Le poste de directeur d’écurie, très peu pour lui

Recherche

Par Alexandre C.

17 avril 2021 - 20:01
Wolff : Allison a refusé d’endosser (...)

James Allison a voulu prendre du recul au sein de l’équipe Mercedes, notamment pour avoir plus de temps libre. C’est ainsi que le directeur technique deviendra, en deuxième moitié de saison, directeur technique en chef, un poste créé pour lui. Mike Elliott le succèdera poste pour poste.

Cette création de fonction est ainsi la preuve de la confiance portée, en James Allison, par Toto Wolff, le directeur d’écurie. Et Toto Wolff aurait même voulu, pourquoi pas, que James Allison prenne encore du galon en devant un directeur d’écurie potentiel à sa place, pour lui succéder ! On sait que Toto Wolff a finalement prolongé son contrat de trois ans avec Mercedes : que serait-il advenu si James Allison avait accepté la possibilité d’être un jour directeur d’écurie ?

En tout cas, ce soir à Imola, Toto parle en termes très élogieux du futur ex-directeur technique de Mercedes…

« James est évidemment un atout considérable pour l’équipe, non seulement en tant que brillant ingénieur, mais aussi en tant que leader. Il a une bonne compréhension et une bonne vue d’ensemble de ce qui se passe en F1 au-delà de l’espace technique. »

« C’est un de mes sparring-partners quand il s’agit de discussions stratégiques, de discussions politiques, et il s’implique de plus en plus dans les autres départements et programmes de course que nous avons. Et c’est pourquoi il était presque logique de faire de mon frère jumeau technique - je suis également à la tête de Mercedes Motorsport. »

« Il est donc logique d’avoir un directeur technique pour tous les programmes de sport automobile. Donc si vous voyez, je suis le PDG, et il est le directeur technique en chef, et il a apprécié l’idée. Nous avons donc travaillé sur ce projet pendant un an. »

« Je dirais que si vous regardez les choses, il serait absolument capable d’être le directeur de l’équipe. Et aussi les gens ici le pensent, il y a tellement de respect pour lui dans l’organisation. »

Pourtant James Allison a été clair avec Toto Wolff : le poste de directeur d’écurie, très peu pour lui.

« Mais c’est très simple. James a dit, ’Jamais, jamais je ne ferais ça. Le poste de directeur d’équipe demande des compétences différentes’. Et donc il a dit, ’Non, merci. Non’. »

« James et moi parlons plusieurs fois par jour. Et nous sommes totalement coordonnés sur la direction stratégique de Mercedes Motorsport, et de Mercedes Grand Prix. Donc bien avant de décider la création du poste de directeur technique en chef, ça doit faire un an ou deux, nous avons discuté de l’avenir du rôle de team principal chez Mercedes. »

« Et il a été très clair sur le fait que ce n’était pas pour lui. Et depuis lors, évidemment, je pense, je regarde et j’observe ce qui se passe là. Donc finalement, je peux prendre du recul par rapport à cette folie ! »

Toto Wolff n’oublie pas non plus de faire l’éloge de Mike Elliott, le successeur de James Allison poste pour poste...

« De l’autre côté, Mike Elliott, va aussi me rejoindre dans le groupe de management, il venait de Renault et était le chef de l’aéro. »

« Et j’ai eu une excellente relation avec lui pendant toutes ces années. C’est un ingénieur extrêmement compétent, intelligent et intellectuel, quelqu’un qui a été un pilier fondamental dans le succès de l’équipe comme le reconnaît toute l’organisation. »

« C’est pourquoi je suis très heureux qu’il soit devenu directeur technique. Mais cela dit, nous avons là un groupe tellement solide… il fait partie d’un groupe qui dirigera l’équipe à l’avenir. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less