Formule 1

Wolff admet que les commissaires de course ’sont sous pression’

Il veut qu’ils soient jugés à leur juste valeur

Recherche

Par Emmanuel Touzot

29 novembre 2021 - 13:10
Wolff admet que les commissaires de (...)

Toto Wolff reconnaît que la position des commissaires de course, décisionnaires en cas de litiges, est délicate. Le patron de Mercedes F1 est conscient de la pression qu’ils subissent lorsqu’ils doivent décider du sort d’un pilote et de l’issue d’une course.

"Au Brésil, j’ai beaucoup apprécié discuter avec Tim Meyer, qui était le chef des commissaires," a déclaré Wolff.

"Je pense que les circonstances étaient bizarres. Ils sont sous pression. Je ne voudrais pas dire que les commissaires sont bons ou mauvais, car je ne voudrais pas être dans le siège d’un commissaire."

Wolff juge qu’ils ne sont pas toujours appréciés à leur juste valeur : "Je pense qu’être commissaire est un travail professionnel, et il devrait être bien payé, la pression devrait être récompensée. Il y a toujours quelqu’un qui se plaint."

"Je ne sais pas si ça devrait être un bureau permanent de commissaires, mais en tout cas, les meilleures personnes devraient le faire. Et je pense que nous avons vu beaucoup, beaucoup de bons commissaires, et j’ai toujours confiance dans le résultat des enquêtes."

Mercedes

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less