Formule 1

Wolff a réfléchi pendant un an à accepter de gérer la FOM pour Liberty Media

Sous l’impulsion de Ferrari, c’était sa seule chance

Recherche

Par Olivier Ferret

6 septembre 2020 - 10:01
Wolff a réfléchi pendant un an à (...)

Toto Wolff a répété à Monza qu’il devrait rester chez Mercedes au-delà de la saison 2020 et donc prolonger son contrat actuel, non sans faire quelques révélations sur ce qui s’est passé en coulisses ces dernières années

Le directeur d’équipe a clairement indiqué qu’il discutait de son renouvellement de contrat au cours des dernières semaines avec le nouveau PDG de Daimler, Ola Kallenius.

Auparavant, il a cependant bien été pressenti pour diriger la F1 pour le compte de Liberty Media, en succession à Chase Carey.

"Sergio Marchionne (l’ancien PDG de Ferrari, aujourd’hui disparu) voulait que je quitte Mercedes pour gérer Liberty et rendre l’équipe moins forte," révèle Wolff.

L’Autrichien explique que c’était sa seule chance parce que Ferrari peut opposer un droit de veto concernant les dirigeants de la FOM s’ils ont géré une équipe de F1.

"J’y ai réfléchi pendant un an, mais je suis arrivé à la conclusion que l’endroit où je suis le plus heureux est au cœur d’une équipe, mon équipe, dans le garage, voir la mécanique, être un observateur silencieux, faire partie de l’analyse avec le ingénieurs. Pour le moment, je peux confirmer que je resterai à mon poste."

Les jeux politiques semblent décidément beaucoup lier Mercedes à Ferrari et il semble tout aussi clair que la bonne entente observée entre Mattia Binotto et Toto Wolff l’année dernière, avant l’affaire du moteur Ferrari, n’est plus du tout là.

"Oui, c’est tendu entre nous," dit-il, avant de revenir sur le passé de ses relations avec Ferrari.

"La relation avec Marchionne et Maurizio Arrivabene était spéciale. J’ai beaucoup appris de Maurizio en termes de marketing et nous avons encore un contrat en cours grâce à lui, et bien sûr il y a eu des moments difficiles, surtout avec Sergio avant sa mort."

"Le dernier message que j’ai reçu de lui était ’Nous allons nous revoir bientôt’. Je ne l’ai jamais supprimé. Avec Mattia, il y a peut-être une approche différente. Nous avons des caractères différents."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less