Formule 1

Williams veut que les discussions se fassent en interne

Les critiques de Kubica sont trop publiques

Recherche

Par Emmanuel Touzot

30 octobre 2019 - 12:12
Williams veut que les discussions (...)

La situation a semblé s’envenimer entre Robert Kubica et son équipe, Williams, lorsqu’il a été contraint d’utiliser un aileron non évolué après avoir fait les essais libres avec un aileron qui lui plaisait davantage. Il assure toutefois que tout va bien entre lui et son team.

"La situation n’est pas simple mais j’ai encore une bonne relation avec l’équipe" assure le Polonais, qui avait accusé au Japon une "personne absente" d’avoir retiré son aileron avant.

Une critique qui, semble-t-il, portait vers Claire Williams, qui n’était pas à Suzuka : "Ce que j’ai dit, c’est que discuter est plus utile que de simplement décider comme un fait accompli. Mais la relation est la même qu’avant le Japon."

Des tensions avaient fait surface deux semaines plus tôt, en Russie, lorsque Kubica avait dû abandonner pour économiser les pièces, provoquant la colère de son sponsor PKN Orlen. Claire Williams s’en est défendue.

"Toute équipe dans notre situation aurait fait la même chose" explique-t-elle. "Je ne peux pas imaginer une équipe pouvant emmener plus de cinq copies d’un aileron sur une course. Quand vous en perdez deux ou trois et qu’il y a une course une semaine après, que faites-vous ?"

Concernant les critiques de Kubica, Williams ne veut pas laver son linge sale en public : "Nous préférerions avoir ces conversations en interne. Mais dans l’adrénaline du moment, il est parfois inévitable que des pilotes disent des choses du genre quand ils sortent de la voiture."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less