Formule 1

Williams travaille sur toutes les hypothèses de calendrier pour la F1

Afin de pouvoir parer à toute éventualité

Recherche

Par Olivier Ferret

29 juin 2020 - 16:36
Williams travaille sur toutes les (...)

Claire Williams est heureuse de voir que son équipe a réussi à développer la FW43 malgré le confinement, et que les évolutions prévues vont pouvoir être mises en route lors de la saison à venir, qui ne comporte pour l’instant qu’une partie de son calendrier définitif.

"Notre programme d’évolutions a été affecté, comme celui des autres, mais je dois dire que les les départements d’opérations et de planning ont fait un travail fantastique pour que l’on ait des évolutions sur la voiture" déclare Claire Williams, qui assure que la FW43 évoluera comme prévu.

"Nous aurons donc des mises à niveau. Nous n’avons pas eu à les repousser. Mais c’est seulement grâce à un travail acharné que l’équipe de fabrication a mis en place à l’usine après la période de fermeture."

"Je pense que le plus important pour nous, c’était de nous assurer que nous avions les quantités de pièces nécessaires pour gérer les trois premières courses lorsque nous avons produit les pièces. Nous sommes en assez bonne forme, nous sommes satisfaits."

L’inconnu qui entoure la saison 2020 est délicat à gérer, notamment pour le développement de la monoplace, mais aussi pour les voyages qui sont compliqués avec les restrictions dues au Covid-19 : "Ce n’est pas facile, mais c’est clairement la même chose pour toutes les équipes, et nous travaillons actuellement sur une meilleure estimation," indique Williams.

"Nous avons neuf courses qui sont à peu près bloquées, et nous prévoyons de bien les gérer, puis nous ferons une meilleure estimation pour les courses restantes. Nous pensons, sur la base de tout ce que nous entendons de la F1, que ce sera entre 15 et 18 courses. C’est le grand avantage que nous tirons d’une nouvelle fonction de planification que nous avons mise en place l’année dernière après les tests (manqués)."

"Nous avons une équipe de neuf personnes en planification qui travaille sur leurs algorithmes pour nous assurer que nous sommes bien placés pour être prêts à toute éventualité en ce qui concerne le calendrier. C’est un peu flou en attendant. Ce n’est pas facile, mais nous continuerons à nous assurer que nous avons les quantités nécessaires de pièces tout en essayant d’apporter des évolutions au fur et à mesure."

Malgré le manque de rythme apparent de la FW43 à Barcelone, la directrice adjointe de l’équipe assure que ces séances ont été positives pour préparer la saison, et elle espère que cette année 2020 permettra à son équipe de raccrocher le peloton.

"Cela a été une très bonne séance de six jours en tout pour nous, nous avons réussi à couvrir tout ce que nous voulions sur le plan opérationnel et des procédures," assure-t-elle encore aujourd’hui.

"Les pilotes ont eu le temps de piste dont ils avaient besoin, mais vous ne pouvez toujours pas vraiment déterminer où vous êtes dans un ordre hiérarchique, et nous n’avons pas pu voir où nous étions en Australie, nous ne le verrons qu’en Autriche."

"J’aimerais clairement voir que Williams est de retour dans la bataille parce que nous avons eu deux ans où nous étions vraiment seuls derrière. Nous avons apporté les améliorations que nous voulions avec la voiture, ce qui devrait nous mettre dans la lutte avec Haas, Alfa Romeo, qui étaient juste devant nous. Ce serait alors clairement un bon pas en avant pour nous."

"Ce n’est évidemment pas exactement où nous voulons être, mais nous avons toujours dit que c’était une aventure, un long voyage pour ramener Williams là où nous voulons qu’elle soit. Le processus de relance est enclenché. Je veux juste que nous nous battions à nouveau avec d’autres équipes, que nous entamions un week-end avec quelque chose à espérer au bout d’une bonne course."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less