Formule 1

Williams F1 veut éviter toute ‘hubris’ après ses excellents résultats

Robson confirme le changement de culture à Grove

Recherche

Par Alexandre C.

2 octobre 2021 - 16:25
Williams F1 veut éviter toute ‘hubris’

Depuis l’arrivée de Dorilton Capital, depuis le départ de Claire Williams de l’équipe et l’arrivée de Jost Capito, comme PDG, le changement est spectaculaire à Grove au niveau des résultats : l’équipe a signé un podium à Spa, une 3e place sur la grille en Russie grâce à George Russell, et occupe la 8e place au classement des constructeurs avec une bonne avance sur Alfa Romeo.

La performance pure de la voiture a certes progressé, mais est-ce le seul facteur derrière les progrès de Williams ? Pour Jost Capito, non : le PDG de Williams a dit et redit que l’équipe avait aussi changé de culture organisationnelle et managériale, en mettant fin à la culture du blâme, permettant ainsi aux stratèges de tenter plus de choses et de prendre plus de risques en course, ce qui s’est vu à Spa ou Sotchi ; et la collaboration entre l’équipe de piste et l’équipe d’usine a été renforcée.

Quand on lui demande si les progrès de Williams sont à mettre ainsi sur le compte de l’aérodynamique de la voiture ou bien de l’organisation de l’équipe, Dave Robson, directeur de la performance, répond : « Un peu des deux. »

« La voiture est suffisamment bonne pour le moment pour que nous puissions au moins être récompensés par des points, quand on prend ce genre de décisions agressives, ce qui fait une grande différence. »

« Et cela signifie que vous ne regardez pas en arrière, après avoir pris ce risque, avec des regrets injustifiés après coup, parce que vous voyez réellement une récompense pour cela. »

« De même, Jost soutient sans aucun doute ces décisions. »

Robson veut-il signifier par-là que Claire Williams (ou son père) avaient tendance à trop blâmer les fautifs ?

« Cela ne veut pas dire que la direction précédente n’était pas en soutien de ces choix risqués, mais Jost est très proactif pour nous rappeler que nous sommes libres de prendre ce genre de décisions et qu’il n’y aura pas de retour direct si cela s’avère être une erreur. Il a sans aucun doute un rôle à jouer pour planter ce décor et nous permettre de faire du bon travail. »

« Nous pouvons avoir confiance dans les décisions que nous avons prises et nous pouvons poursuivre cette approche. »

« Et il y a beaucoup de vérité quand on dit que l’attaque est une bonne forme de défense dans ce genre de situation. »

Pour autant relativise Robson, Williams ne se sent pas autorisé à tenter le diable à chaque séance, et ne veut pas se voir plus belle qu’elle ne l’est.

« De même, nous ferons un peu attention, nous ne nous perdrons pas dans notre propre hubris. Mais pour le moment, tout va bien et nous allons continuer sur cette lancée et prendre ces décisions. Ce coussin de sécurité nous aide et, espérons-le, aide l’équipe à se développer. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less