Formule 1

Williams F1, un environnement plus sain que Red Bull pour Albon ?

Capito le sous-entend…

Recherche

Par Alexandre C.

3 novembre 2021 - 17:36
Williams F1, un environnement plus (...)

L’an prochain chez Williams, Alexander Albon connaîtra un environnement avec bien moins de pression que chez Red Bull : en effet, le Thaïlandais devrait lutter au mieux en milieu de grille, et on n’attendra plus de lui qu’il égale ou avoisine les performances de Max Verstappen.

Cet environnement plus sain peut-il mieux convenir à Albon ? Jost Capito, le PDG de l’équipe, estime que l’ambiance plus familiale de Grove pourra en effet aider Albon à mieux gérer sur le plan mental – ce qui compte beaucoup – la pression des Grands Prix de F1.

« Je ne sais pas comment est l’ambiance et comment ils travaillent chez Red Bull ou dans une autre équipe, je ne peux parler que de notre façon de travailler. »

« Et je crois que lorsque vous voyez nos pilotes maintenant, ils aiment vraiment être chez Williams, et nous obtenons le meilleur d’eux dans les deux cas. C’est vraiment la façon dont nous travaillons avec les pilotes, comment nous les acceptons, comment nous leur permettons de faire des erreurs, et comment nous les intégrons dans l’équipe. »

« Ce ne sont pas seulement des pilotes qui se présentent à la course et qui rentrent chez eux le dimanche. Ils prennent l’avion avec l’équipe, ils sont avec nous à l’aéroport, ils viennent à l’usine, ils utilisent la salle de sport de l’usine. »

« Ils font donc partie intégrante de l’équipe. Et pas seulement des stars qui se présentent le jeudi et rentrent chez elles le dimanche. C’est très important, qu’ils soient pleinement intégrés dans l’équipe. Et je suis absolument convaincu qu’Alex fera exactement la même chose et qu’il sera heureux de le faire. »

« Il est très important que vous communiquiez de manière authentique et honnête. Et vous avez la même communication en interne qu’en externe, sinon tout le monde s’y perd. »

Alexander Albon est encore un jeune pilote et pourrait inscrire son avenir à moyen terme avec Williams, en vue de refaire de l’équipe, d’ici 2030, une potentielle championne du monde (le plan de Capito).

La jeunesse du Thaïlandais a-t-elle été ainsi un atout dans sa manche (il est de quelques années plus jeune que Nyck de Vries par exemple, sans parler de Nico Hülkenberg) ?

« C’est l’une des principales raisons pour lesquelles nous l’avons choisi. »

« Nous voulions choisir un pilote qui ait de l’expérience en Formule 1 et qui est encore en pleine ascension. Si vous voulez construire une équipe, vous avez également besoin de constance. Et nous le voyons comme un élément de l’équipe à long terme et sur plusieurs années. Bien sûr, il faut toujours voir ce qui se passe et comment tout cela évolue. Mais l’intention est de l’avoir pour un long moment. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less