Formule 1

Williams F1 pensait pouvoir faire un seul arrêt au Qatar

Mais deux crevaisons ont ruiné la course de Russell et Latifi

Recherche

Par Emmanuel Touzot

22 novembre 2021 - 17:46
Williams F1 pensait pouvoir faire (...)

Williams F1 a connu une double crevaison à Losail lors du Grand Prix du Qatar. L’équipe de Grove pensait pouvoir faire une stratégie à un seul arrêt et ne comprend pas pourquoi ces incidents ont eu lieu, comme l’explique Dave Robson, ingénieur de piste en chef.

"Après avoir perdu des positions dans le premier tour, nous voulions réaliser une course à un arrêt, ce que près de la moitié du peloton a fait avec succès" rappelle Robson. "Les pneus du premier relais étaient en bon état lorsque nous avons fait notre arrêt."

"Avec la gestion, la course à un arrêt était viable. C’était notre meilleure opportunité de remonter. La voiture fonctionnait bien et les deux pilotes étaient à l’aise, c’est pourquoi il est dommage de subir des crevaisons si tard dans la course."

"La crevaison de Nicholas était particulièrement ennuyeuse car elle s’est produite peu de temps après l’entrée dans les stands et il n’a pas pu faire un tour complet pour réussir à ramener la voiture dans la voie des stands."

Robson est toutefois satisfait de la détermination de son équipe : "Bien qu’il s’agisse de la dernière épreuve d’une triple course difficile, l’équipe a travaillé sans relâche tout au long de la course, fournissant une bonne voiture aux deux pilotes. Nous avons été malchanceux et nous méritions mieux."

"Cependant, nous avons fait beaucoup de choses comme il le fallait, et nous pouvons être satisfaits de notre travail cette semaine. Nous serons de retour dans deux semaines pour les derniers Grands Prix de la saison, en commençant par le défi du nouveau circuit Djeddah, en Arabie saoudite."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less