Williams F1 : Latifi est ’sur la bonne voie’ avec son nouveau châssis

Les récents progrès du Canadien le rassurent

Recherche

Par Emmanuel Touzot

8 août 2022 - 13:09
Williams F1 : Latifi est 'sur (...)

Nicholas Latifi a connu un début de saison difficile, avec une Williams FW44 qui ne lui convenait pas. Mais le Canadien révèle aujourd’hui que ses difficultés ont disparu lorsque le châssis de sa monoplace a été changé, en plus des évolutions apportées par Williams F1.

"Je sens définitivement que j’ai quelque chose à prouver, surtout après le début de saison assez terrible" a déclaré Latifi. "J’ai quitté Montréal, la course avant Silverstone, sans ressentir de réels progrès ou d’espoir de progrès avec les difficultés que j’avais depuis l’Australie, ou même l’Arabie saoudite."

"Il n’y avait aucune amélioration. Même si je sentais qu’un tour n’était pas mauvais, je ne me sentais pas à 100% à l’aise avec la voiture. Mais c’était toujours une demi-seconde, trois quarts de seconde de retard, à chaque séance, dans toutes les conditions, quelle que soit la quantité de carburant."

"A chaque tour, il y avait juste un énorme écart. Je ne voyais aucun espoir que ça puisse s’améliorer. Nous avons changé le châssis à Silverstone et depuis, c’est clair, il y a eu un progrès de trois quarts de seconde dans chaque séance qui compte."

Un changement "sur la piste avec les chiffres"

Depuis le changement de châssis, Latifi a montré un meilleur rythme face à Alex Albon. Avec les événements autour d’Oscar Piastri, qui était annoncé comme favori pour lui succéder en 2023 mais qui devrait rejoindre McLaren F1, le Canadien pourrait garder son volant l’année prochaine, s’il continue à montrer des performances plus solides.

"Il y a eu un changement clair qui est factuel. Ce n’est pas moi et mon ressenti, c’est sur la piste et avec les chiffres. Je sais que d’une course à l’autre, je n’ai pas tout d’un coup amélioré mon rythme de trois quarts de seconde. Je sens donc que j’ai une dynamique depuis Silverstone, surtout depuis que j’ai reçu le pack d’évolutions."

"Je sais que je suis dans la même voiture qu’Alex, mais avec un châssis différent. Que ce soit quelque chose qui n’a pas fonctionné ou que ce soit simplement la façon dont les pièces sont montées sur le châssis de la voiture et la construction de la voiture, il y a beaucoup de choses qui peuvent être en cause, je pense que quelque chose n’allait pas."

"Depuis, il y a eu une sorte de remise à zéro. Mais ce n’était pas une réinitialisation mentale parce que soit je me sens à l’aise en poussant la voiture, soit je ne me sens pas à l’aise en poussant la voiture. Cela n’a rien à voir avec mon approche de la course."

"C’est positif que les choses soient sur la bonne voie maintenant. Donc il s’agit juste d’obtenir les performances que je sens que je peux et j’espère évidemment obtenir quelques résultats réels sur le tableau en cours de route et montrer à l’équipe que je mérite de rester ici."

Des progrès incontestables à l’origine incomprise

Dave Robson, le responsable de la performance de Williams F1, note toutefois qu’aucun problème n’a été repéré sur le premier châssis de Latifi, même s’il confirme les récents progrès de son pilote : "Nous n’avons rien trouvé de spécifiquement défectueux avec le châssis ou les composants."

"Il est difficile de les tester d’une manière qui représente pleinement ce qu’ils voient sur le circuit. Ce que nous avons été en mesure de tester, nous ne voyons rien de particulièrement mauvais."

"Mais il est difficile de contester le fait que ses performances se sont nettement améliorées au cours des deux dernières courses. Il est difficile de dire pourquoi, pour être honnête. Mais c’est bon de le voir aller bien et son rythme a été assez solide."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos