Formule 1

Williams F1 espère retrouver sa compétitivité de 2020 à Imola

L’équipe était en lice pour les points l’an dernier

Recherche

Par Olivier Ferret

14 avril 2021 - 14:40
Williams F1 espère retrouver sa (...)

George Russell se prépare à un Grand Prix à la philosophie très différente de Bahreïn sur le circuit d’Imola. Le pilote Williams F1 explique le défi qui l’attend, avec notamment la présence du vent, qui pourrait rendre sa monoplace instable.

"Imola, c’est très différent de Bahreïn. Vous êtes à deux extrémités du spectre des circuits - Bahreïn a beaucoup de virages à basse vitesse et il est très exposé et donc généralement très venteux," commente George Russell.

"Imola comporte des virages plus rapides, l’angle de ces virages est plus de 90 degrés par rapport aux virages à 180 degrés que nous avons à Bahreïn. Et il est très enfermé avec tous les arbres et bâtiments autour. Il fera beaucoup plus frais aussi donc nous sommes entre deux extrêmes."

"Je ne dis pas nécessairement qu’Imola sera un top pour notre Williams, mais il est dans la moitié supérieure des circuits qui pourraient nous convenir au mieux cette année."

Imola, c’est aussi le théâtre de la plus grosse bourde de Russell l’an dernier. Le Britannique va chercher à effacer ça !

"J’ai commis ce qui est probablement la plus grosse erreur de ma carrière là-bas en 2020 en me crashant sous régime de voiture de sécurité. C’est une piste où, si vous faites une erreur, vous êtes éliminé. Mais c’est ce que devrait être la course ! Je vais essayer de rectifier mon erreur de l’année dernière avec un bon résultat ce week-end."

Pour son équipier, Nicholas Latifi, "Imola est l’un des circuits qui semblait convenir à notre voiture l’année dernière."

"Nous allons donc sur une piste qui, espérons-le, offrira des conditions plus stables sur le week-end. Je suis curieux de voir comment nous nous comporterons avec la FW43B et ainsi avoir une meilleure lecture de ce qui nous attendra pour le reste de l’année. De mon côté, je suis heureux d’avoir deux jours cette année pour préparer cette course car l’an dernier j’avais dû la préparer avec une seule Libre où j’ai connu pas mal de problèmes. J’espère avoir un week-end sans soucis cette année."

Dave Robson, directeur de la performance, préfère expliquer clairement que Williams n’a pas encore pu régler les problèmes vus à Bahreïn : "Cela prendra probablement plus de temps que la pause de trois semaines que nous avons eu pour résoudre la plupart des problèmes que nous avons rencontrés à Bahreïn. Mais ne pas avoir eu d’autres courses depuis a été utile pour avancer à l’usine."

"Ce serait bien de commencer à prendre le dessus sur nos soucis ce week-end à Imola et commencer à bien exploiter notre nouvelle monoplace. Moins nous aurons de courses à faire pour tout résoudre, mieux ce sera. C’est ainsi que nous pourrons espérer revenir de manière durable dans le peloton."

Robson espère capitaliser sur les performances encourageantes de son équipe à Imola l’an dernier, et aussi avoir un retour technique plus complet, la monoplace ayant surtout roulé à Sakhir : "Après avoir passé plusieurs semaines à Bahreïn, nous sommes impatients de mettre la FW43B à l’épreuve sur un circuit différent."

"Nous étions satisfaits de nos performances lors de notre visite à Imola fin octobre et nous avons senti que nous nous étions bien adaptés au défi d’une épreuve sur deux jours. Cette année, nous avons l’occasion de revisiter ce grand circuit et de passer un week-end complet à explorer les réglages de la voiture."

"Imola est un circuit rapide et fluide avec des combinaisons de virages délicates. Les conditions météorologiques devraient être similaires à celles que nous avons rencontrées en octobre et si le temps reste sec, il est peu probable que la météo soit un facteur important pour le week-end."

"Il y aura quelques changements sur la voiture ce week-end, principalement pour résoudre le problème qui a provoqué l’abandon de la voiture de Nicholas à Bahreïn. Nous avons également quelques essais supplémentaires à effectuer pour améliorer les caractéristiques de la voiture et l’adapter au défi différent d’Imola."

"George et Nicholas ont tous deux bien roulé ici l’année dernière et ont trouvé de bons réglages pour surmonter les vibreurs et le sens antihoraire du circuit. En tant qu’équipe, nous sommes tous impatients de mettre à profit les leçons apprises il y a six mois et de réaliser une autre bonne performance sur ce site historique."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less