Williams F1 continue sa ‘grande transformation’ pour revenir au sommet

Des progrès plus discrets que sur la piste

Recherche

Par Alexandre C.

13 novembre 2022 - 14:58
Williams F1 continue sa ‘grande (...)

A Austin comme à Interlagos, Alexander Albon est passé à moins de 50 millièmes de se qualifier pour la Q3. Cela démontre, au moins sur une des deux Williams F1, les progrès effectués par Grove cette année.

Le directeur technique de l’équipe, François-Xavier Demaison, peut-il expliquer et détailler ces progrès ? Williams a-t-elle eu un gros rythme d’apport d’évolutions en 2022 ?

« Nous avons eu de bons résultats récemment, mais les voitures n’ont pas vraiment changé depuis, disons, l’évolution que nous avons apportée à Silverstone. Je veux dire, pour de nombreuses raisons, nous n’avons pas vraiment concentré nos efforts sur cette voiture, mais plus sur la longue transformation que nous faisons à Grove. C’est notre priorité. »

« Donc nous maximisons l’opportunité que nous avons sur chaque circuit ; et ensuite nous nous concentrons sur le long terme et améliorons notre équipe, c’est le principal. Donc les résultats sont... Je ne suis pas heureux d’être dixième du championnat, mais c’est quelque chose que nous devons accepter pour le moment et vraiment construire pour l’avenir. »

Demaison préfère donc évoquer les transformations structurelles en cours à Grove : de quoi s’agit-il exactement ?

« Nous avons certainement investi beaucoup d’argent et d’efforts dans la modernisation de l’entreprise. Pour de nombreuses raisons, principalement financières, Williams était un peu coincée financièrement dans le passé. Donc, c’était la priorité. Investir dans la soufflerie, investir dans l’usine et investir dans les gens. Nous arrivons lentement là où nous sommes, mais pour construire une équipe, il faut deux à trois ans, et pour tirer le maximum de cette équipe, il faut encore deux à trois ans. Donc, c’est un long voyage. »

Williams a-t-elle achevé la moitié de sa reconstruction ? Les trois quarts ?

« Un ingénieur n’est jamais satisfait de la vitesse de l’évolution. Donc, je ne vais pas vous donner un chiffre parce que cela indiquera où nous en sommes, mais ça progresse bien. Je vois une bonne dynamique. L’équipe travaille de plus en plus ensemble. Nous avons parfois des discussions difficiles. Mais la force d’une équipe, c’est quand, dans les vestiaires, vous pouvez dire à votre coéquipier qu’il a fait un mauvais travail et que vous devez être meilleur la prochaine fois, et nous allons dans ce sens. Donc je vois la dynamique qui se met en place et j’ai vraiment hâte de voir un résultat à l’avenir. »

Quant à l’année prochaine, sur quoi Williams devrait-elle se concentrer pour améliorer sa voiture ? Demaison a-t-il identifié les points prioritaires ?

« Oui, nous avons vraiment identifié les points faibles de la voiture, ceux que nous devons améliorer et nous avons mis en place une solution et des plans pour y parvenir. Mais je ne vous donnerai pas la liste de ces points parce que je ne veux pas... Je suis ingénieur et je ne vous donnerai pas ce genre de détails. »

Pour développer la voiture de l’an prochain, Williams ne pourra sans doute compter que sur Alexander Albon, étant donné que l’équipe devrait compter un rookie dans ses rangs, Logan Sargeant.

Demaison ne veut pas encore trop parler de son futur pilote américain, car il est concentré sur un autre but pour le moment, l’obtention de sa Superlicence...

« Vous devriez demander à Sven Smeets, parce qu’il est en charge des pilotes et de l’Académie. Je pense que c’est une situation difficile pour lui, parce qu’il doit... nous mettons beaucoup de pression sur lui. Il doit obtenir sa Superlicence, donc il est difficile de le juger sur ces essais libres au Brésil ou précédemment car le seul objectif est qu’il atteigne les 100 km et qu’il marque des points. Donc, je ne pense pas qu’il soit vraiment juste de le juger sur ce point. »

« Nous devrons attendre le prochain test à Abu Dhabi, où il pourra conduire sans cette grosse pression. Mais c’est un pilote rapide. Il n’est pas stupide. Donc, je suis sûr que nous pouvons faire quelque chose avec lui à l’avenir. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos